• L’étrange affaire de Spring Heeled Jack – Mark Hodder

    Voici un livre qui tient les promesses qu’il affiche : la couverture, la tranche dorée et le genre (steampunk) laissent présager un bon moment de divertissement très british. Et effectivement, aventure, enquête et reine Victoria sont au rendez-vous, de même que d’improbables machines propres au cahier des charges d’un genre qui fait dans le clinquant. Mark Hodder apporte comme il se doit un soin tout particulier au cadre, ce Londres alternatif du XIXe siècle, mais aussi aux personnages qu’il emprunte à l’Histoire. Le choix de sir Richard Francis Burton s’avère excellent (Philip José Farmer le savait aussi) puisqu’il fut un roman à lui tout seul : tout à la fois érudit et…

  • Du sel sous les paupières – Thomas Day

    Il y a plusieurs tonalités dans Du sel sous les paupières, et ce doit être ce qui en fait son charme que je peine à définir. Tout commence comme un roman initiatique, façon aventureuse voire feuilletonesque, comme chez Dickens. A Saint-Malo en 1922, Judicaël dit l’Apache est un gars de la rue, il y vend des journaux, vole, défie les gendarmes (fatalement) et rentre le soir auprès de son Papé, sous leur barque où l’un et l’autre se racontent des histoires. Jusqu’au jour où le gosse qu’il détrousse est le fils d’un notable et que l’étau se resserre autour de lui ; où son Papé meurt ; où il voit Mädchen pour…

  • Time Riders / 1 – Alex Scarrow

    « Time Riders » est une série qui va tambour battant : trois volumes parus en 2012 et un rythme narratif à essouffler le lecteur. La thématique, les voyages dans le temps, n’est pas très originale, mais la jeunesse des protagonistes et la richesse de l’intrigue la dépoussièrent au mieux. Le mystérieux Foster est parvenu à monter une équipe : il a récupéré Liam, Maddy et Sal au moment même où ils allaient mourir. Liam était à bord du Titanic et Maddy d’un avion qui en 2010 allait exploser en vol au-dessus de New York. Saleena vient de Mumbai en 2026. Ils ont été choisis pour leurs capacités, mais Foster ne leur explique pas vraiment…

  • D’or et d’émeraude – Eric Holstein

    Si vous avez comme moi été moyennement emballé par le précédent et premier roman d’Eric Holstein, Petits arrangements avec l’éternité,  vous pouvez l’oublier : celui-ci est beaucoup mieux. Vraiment beaucoup mieux. Il faudra certes, pour l’apprécier, que l’amateur d’uchronie se double d’un amateur de romans historiques, en particulier de ceux qui retracent l’épopée des conquistadores. Trois parties, trois époques, un lieu. Le jeune Simon, né en Colombie et adopté par un couple de Français, arrive à Bogota pour se confronter à son pays d’origine. Ses parents adoptifs ne lui ont jamais caché sa naissance et leur parcours, mais il a envie d’en savoir plus, après vingt-cinq ans de quasi indifférence. Il s’intègre…

  • Nico – Duval et Berthet

    Imaginez un monde, où Kennedy n’est pas mort assassiné, où Marilyn Monroe a épousé Isaac Asimov et où Cuba n’est pas communiste… Tout à commencé un jour de juillet 1947 : deux soucoupes volantes s’écrasent, une en Sibérie, l’autre à Roswell, États-Unis. Et contrairement à ce qui s’est passé, ces derniers ont décidé de rendre l’événement public afin que les meilleurs scientifiques et ingénieurs se penchent sur le mystère extraterrestre et fassent bénéficier le pays de cette technologie avancée. A Roswell, un groupe de quatre enfants étaient présents. Nico et Dallas étaient du nombre et sont devenus vingt ans après agents de la C.I.A. Nico est une très belle jeune…