• Les âmes rivales – René Manzor

    « Trois âmes sœurs étaient condamnées à se retrouver, d’existence en existence. Seules deux d’entre elles pouvaient s’aimer. La troisième n’avait d’autre choix que de les tourmenter. » Ce livre s’inscrit dans la catégorie « Moi aussi je lis des histoires d’amour ». Non mais. Et des histoires d’amour à plusieurs, en l’occurrence deux hommes et une femme. Mais comme le laisse entendre la citation, ils ne pratiquent ni le triolisme, ni l’homosexualité. Il s’agit donc de la lutte de deux hommes pour une femme, c’est déjà plus traditionnel. Ce qui l’est moins, c’est qu’ils luttent depuis plusieurs générations, au-delà de la mort, reproduisant l’histoire originelle. Tout débute en Louisiane. Jahal, un Amérindien, trouve…

  • Enfants de la paranoïa / 1 – Trevor Shane

    Bonne surprise que ce roman, premier tome d’une trilogie que je croyais destinée à la jeunesse, mais qui est en fait un bon suspens bien prenant avec un héros narrateur qui prend de l’ampleur au fil de son récit. Au départ, Joseph, dit Joe, vingt-cinq ans, est un tueur comme les autres : il tue là où on lui dit de tuer, il est entraîné pour ça et n’éprouve aucun scrupule puisque lui, il fait partie des gentils. Dans la Guerre qui l’oppose depuis des générations aux autres, il est dans le camp de ceux qui se battent pour la justice, de ceux qui, opprimés, se sont soulevés pour plus de…

  • Gótico – Rafael Ábalos

    Malgré son titre, Gótico ne se déroule pas au Moyen Age mais de nos jours, à New York. Dans une première partie, le lecteur suit trois fils narratifs qui n’ont rien à voir entre eux : un vieil homme se réveille dans ce qui semble être les oubliettes d’un château. D’abord amnésique, il se souvient peu à peu qu’il est Kenneth Kogan et qu’il vit au XXIe siècle. Mais des moines lui rendent visite et l’accusent d’hérésie. On suit par ailleurs l’enquête de Aldous Fowler, police de New York, chargé d’enquêter sur la mort du docteur Hart, une scientifique renommée pour ses travaux sur la mémoire et les neurones :…

  • Blue Jay Way – Fabrice Colin

    Un Fabrice Colin chez Sonatine, c’est plutôt une bonne nouvelle, et l’indication, avant même d’ouvrir le livre, que l’auteur s’essaie au thriller, ou au roman noir, ou au moins au suspens, puisqu’il il y a de tout ça chez cet éditeur qui, de mémoire, ne m’a jamais déçue. Au contraire, je lui dois bien des enthousiasmes, qu’ils s’appellent Gillian Flynn, R.J. Ellory ou Jesse Kellerman. Si le titre lui-même n’est pas moins réjouissant, par contre le résumé de base me fait légèrement froncer le sourcil : encore un auteur français qui écrit un roman américain, ou au moins un roman qui se passe aux Etats-Unis… Ça donne du pire (Philippe…

  • La part des ténèbres – Stephen King

    Un Stephen King de temps en temps, ça ne fait pas de mal, suffit de choisir le bon. Celui-là est à mes yeux un bon cru, plus dans la thématique que dans la construction, très classique. Thad Beaumont est romancier. Il a écrit trois romans main stream sous son propre nom, mais ce qui fait bouillir la marmite, ce sont ceux écrits sous le pseudo de George Stark, des bouquins trash avec serial killer bien sadique. Les lecteurs en redemandent, mais Thad décide d’en finir avec ce pseudo en accordant une interview à un grand magazine : photo de pierre tombale à l’appui, il enterre George Stark en avouant à…