• Le dernier de son espèce – Andreas Eschbach

    Steve Austin, ça vous dit quelque chose ? Mais si, rappelez-vous, il y a quelques années à la télé, L’Homme qui valait trois milliards (qui ne valait en version originale que six millions de dollars). En le voyant courir aussi vite que l’éclair, défoncer un mur de son seul poing et lire une pancarte distante d’un kilomètre, avez-vous jamais pensé à ce qu’il ressentait ? En le mariant, virtuellement, avec Super Jaimie, avez-vous vraiment réfléchi à ce qu’était l’amour pour un cyborg ? Eh bien Andreas Eschbach y a pensé lui et créé Duane Fitzgerald, héros bien plus poignant que l’original puisque celui-ci n’a pas servi, si j’ose dire. L’armée…

  • L’homme programmé – Robert Silverberg

    Nat Hamlin, artiste génial et psychopathe dangereux, a été effacé. Nat Hamlin n’existe plus. Ou presque plus puisque son corps est toujours là, désormais habité par Paul Macy tout frais sorti du centre de réhabilitation où il vit depuis quatre ans. Mais il rencontre Lissa, ancienne maîtresse de Nat Hamlin et télépathe très puissante. Cette rencontre fait réapparaître en Paul le Nat enfoui qui se met à lui parler, à le faire souffrir pour reprendre sa place dans son corps. Un duel s’ensuit entre Nat qui n’existe plus et Paul qui n’est qu’une invention. Cette lutte interne et implacable prouve encore que Silverberg est le romancier de la SF psychologique.…

  • L’homme qui rétrécit – Richard Matheson

    Scott Carey, journaliste américain d’une trentaine d’années est victime d’une incroyable mutation : il rétrécit de deux centimètres et demi par semaine depuis qu’il est inconsciemment passé à travers un nuage radioactif. Nous assistons à sa dernière semaine de vie alors que, ne mesurant plus que quelques millimètres, il lutte encore pour survivre dans la cave de sa maison. Simultanément, sont décrites certaines étapes de son rétrécissement : la perte d’emploi, l’exhibition dans les journaux, la honte, le désir, les relations avec sa femme et sa petite fille. Le destin de Scott Carey est des plus tragiques : gardant toute sa conscience et ses capacités physiques propres, il entame un…