• Et dormir dans l’oubli comme un requin dans l’onde – Steven Hall

    L’amnésie est un fabuleux ressort romanesque pour qui sait le manier. J’ai lu il y a quelque temps L’amnésique de Sam Taylor que j’ai en ce domaine trouvé très réussi. Steven Hall s’en sort un peu moins bien, guidé, à mon sens, par une furieuse volonté de faire abscons. Un homme se réveille et ne sait plus qui il est. Grâce à des lettres envoyées par son ancien moi (comment fait-il pour ne pas les recevoir toutes en même temps, je ne sais pas) et à un médecin psychiatre, il apprend qu’il se nomme Eric Sanderson et qu’il n’en est pas à son premier oubli. Qu’il a dû, quelques années auparavant, faire…

  • Machines infernales – K. W. Jeter

    George Dower n’est pas le digne héritier de son père, loin de là… Il vivote dans sa boutique d’horlogerie que ce dernier lui a léguée mais n’a aucun talent pour créer les subtils mécanismes pour lesquels Dower senior faisait courir tout le pays. C’est tout juste s’il sait réparer une simple montre gousset… et ça lui suffit bien car George Dower n’est pas un ambitieux : c’est un flegmatique. Il va pourtant bien falloir qu’il se bouge un peu car autour de lui, les événements vont s’accélérer. Un beau jour un homme à la peau sombre et tout vêtu de cuir noir lui confie un mécanisme en vue de réparation.…

  • Le sot de l’ange – Christopher Moore

    Absurde, cocasse, délirant : aucun de ces adjectifs n’est de trop pour qualifier ce roman de Christopher Moore. Nous voilà à Pine Cove, petite bourgade californienne, peu avant Noël. Tout le monde est pris par la folie festive : les uns achètent leurs cadeaux tandis que les autres se déguisent en Père Noël. Dommage pour Dale Pearson, agent immobilier vraiment patibulaire, qui va tomber le cou le premier sur une pelle, tenue par son ex-femme qui déracinait un de ses chers sapins. C’était pour la bonne cause, c’était un accident… Heureusement pour l’ex-femme, arrive Tucker Case « mince, blond et bronzé, avec un look de surfeur vieillissant » qui l’aide à enterrer…

  • Kafka sur le rivage – Haruki Murakami

    « Tu sais, il y a un autre monde à côté du nôtre« , un monde libre d’accès que tout être en recherche de lui-même se doit d’explorer. C’est ce que va expérimenter Kafka Tamura, jeune garçon fugueur de quinze ans. Abandonné par sa mère à quatre ans, quasi ignoré par son père, il fuit la malédiction paternelle qui lui promet qu’il tuera son père et violera sa mère et sa sœur. De gares en gares, il arrive à Takamatsu et découvre la bibliothèque Koruma qui va devenir son foyer. Parallèlement se met en marche Nakata, vieil homme simple d’esprit qui parle aux chats. Il va suivre le même chemin que Kafka,…

  • Le syndrome de La Chimère – Max Mallmann

    Rationalistes de tout poil, quittez ici toute espérance : ce livre est complètement loufoque ! Le narrateur, Vito, vit depuis toujours avec un serpent lové autour du cœur. Il a vu tous les médecins, consulté tous les spécialistes mais rien n’y fait : il devra faire avec toute sa vie. Mais ce n’est rien si on le compare à son ami Bruno qui au premier abord à l’air normal mais s’offre de temps en temps des petites poses en se décérébrant : il dévisse le couvercle qu’il a sur le crâne et en sort son cerveau qu’il abandonne (momentanément) dans une bassine, « puis, à l’abri de tout drame – à…