• Beauté / 1 – Hubert & Kerascoët

    Elle n’a pas de chance dans la vie Morue, elle est vraiment très moche. De celles qui restent à vider les poissons quand les autres jeunes filles assistent à la parade royale. A part le gros Pierre, tout le monde se moque d’elle, alors elle se réfugie en forêt et elle pleure. Moche comme elle est, elle comprend la tristesse de l’affreux crapaud et compatit. Et quand une larme de compassion lui tombe dessus, l’animal retrouve sa forme première, celle de la fée Mab. Reconnaissante, Mab lui offre de réaliser son voeu le plus cher, et Morue choisit bien sûr la beauté.  Cette histoire commence de façon bien traditionnelle, mais…

  • Le souffle de l’ogre – Brigitte Aubert

    Perrault a écrit au XVIIe siècle la version édulcorée des contes populaires dont les frères Grimm nous ont donné un aperçu plus réaliste un bon siècle plus tard. Avec Brigitte Aubert, c’est une version terrifiante et sanglante que l’on découvre, parfois à la limite du supportable. Les mots d’ordre semblent être massacre, sexe et perversion. C’est le Petit Poucet qui ouvre le bal, alors que suivant son bûcheron de père dans la forêt, il parvient à échapper à l’extermination de ses frères, puis à rejoindre sa masure le temps d’assassiner sa mère et de prendre avec lui son demi-frère simple d’esprit. Il se retrouve chez l’ogre Ernst dont la femme,…

  • Le don – Patrick O’Leary

    Il est un courant de la fantasy américaine, né dans les années 80, qui cherche à se démarquer du courant post Tolkien. Les auteurs qui s’y rattachent se sont eux-mêmes appelés les Scribblies mais n’ont guère bénéficié des honneurs de la traduction française. Nous les connaissons donc mal, le seul à avoir percé ici étant Steven Brust. C’est dans cette lignée que s’inscrit par exemple Ellen Kushner dont  Thomas le Rimeur. est l’oeuvre qui nous est la plus familière. Dans ce livre, elle romançait une très ancienne ballade celtique, utilisant donc largement un matériau féerique familier. Le don, l’ultime héritage de Patrick O’Leary s’inscrit dans cette tradition littéraire. Il fait…

  • Reckless – Cornelia Funke

    Voici le retour de la star allemande de la littérature jeunesse dont le cycle précédent, Coeur d’encre (le premier tome remporta le GPI en 2006) a connu un grand succès. Impossible que celui-ci ne prenne pas le même chemin tant tous les atouts sont là pour séduire le public adolescent, et même les autres. Car en plus de recettes éprouvées, Cornelia Funke utilise quelques ingrédients originaux, même si tirés tout droit du folklore des contes de son pays qui sont devenus le patrimoine mondial. Deux frères, Jacob et Will (pas Grimm, mais Reckless), sont passés de l’autre côté du miroir comme leur père disparu. Le monde dans lequel ils passent…

  • Le livre des choses perdues – John Connolly

    Quel livre, mes amis, quel livre ! Il ne m’arrive pas souvent que mes lectures me poursuivent la nuit, mais là, j’ai rêvé que je chevauchais un cheval à tête de renard, c’est dire… Paru chez l’éditeur sous une couverture jeunesse et une autre adulte, au moment de le classer sur ce blog, je n’hésite pas : ce sera adulte, parce que quand même, c’est sanglant et noir, très noir, même si tout commence comme dans les contes par… … il était une fois, un jeune David, douze ans, dont la maman était très malade. Et malgré tous ses soins, son attention et son amour, sa maman meurt. Et comme…