• Rosée de feu – Xavier Mauméjean

    Je n’ouvre pas sans quelque appréhension un livre de Xavier Mauméjean qui m’a perdue et lassée bien des fois. Si l’enthousiasme n’est encore pas au rendez-vous, ça ne tient cette fois pas au style, assez sobre, ni à d’éventuelles longueurs. J’ai apprécié l’inventivité dont fait preuve l’auteur, l’ennui est venu du sujet : je n’apprécie pas les romans de guerre. Nous sommes en 1944 au Japon qui est en train de perdre la guerre contre les États-Unis. Tatsuo, jeune paysan de vingt ans intègre l’école d’aviation. Hideo, son petit frère de huit ans, reste au village et pense aux exploits de son frère, ce héros. Obayashi est un capitaine de vaisseau…

  • Entremonde – Hiromi Goto

    Mélanie, quatorze ans, est une adolescente solitaire que ses camarades n’hésitent pas à malmener. Elle vit  seule avec sa mère dépressive et alcoolique. Un jour qu’elle rentre du collège, elle trouve la maison vide. Le téléphone, coupé depuis des mois, se met à sonner et un certain monsieur Gluant qui lui ordonne de revenir en Entremonde, sans quoi, il fera souffrir sa mère. Ce que le lecteur sait grâce au prologue, mais qu’elle ne sait pas, c’est que ses parents ont jadis tenté de fuir l’Entremonde pour donner un espoir de vie à leur enfant à naître. Son père n’a pu franchir la porte, mais sa mère est partie contre…

  • Ikigami / 1 à 4 – Motorô Mase

    Ce pays s’est doté d’une « loi pour la sauvegarde de la Prospérité Nationale » par laquelle il envoie à la mort un certain nombre de jeunes gens, afin que le reste de la population redécouvre « la valeur de la vie ». A leur entrée à l’école, tous les enfants subissent la « vaccination de prospérité nationale ». Une seringue sur mille contient une capsule spéciale dont l’éclatement provoque la mort du sujet, à un moment programmé entre 18 et 24 ans. Il n’est alors informé de son destin que 24 heures avant l’instant fatidique. Une fois le préavis de mort ou Ikigami reçu, commence pour le récepteur la dernière journée de sa vie. » Le…

  • Eon et le douzième dragon – Alison Goodman

    Le livre débute à la veille d’une grande cérémonie : le dragon Rat va choisir son nouvel apprenti. Douze jeunes garçons se sont entraînés pour prétendre à ce poste qui leur permettra de devenir plus tard Œil du dragon. Dans cet Empire du Dragon Céleste, mi-chinois mi-japonais, il y a douze dragons (tous liés à un signe astrologique chinois), douze Yeux du dragon et douze apprentis qui veillent sur l’équilibre de l’Empire. Sauf que depuis trois cents ans, le dragon Dragon (le dragon Miroir) ne s’est pas manifesté et le siège de son Oeil au Conseil est vide. Contre toute attente, Eon est choisie par le dragon Miroir et le…

  • Fleurs de dragon – Jérôme Noirez

    Le Japon à la fin du XVe siècle. Des samouraïs sont retrouvés assassinés. A Kyôto la capitale, le shogun Yoshimasa charge Kawabe Ryôsaku, « le plus valeureux de tous les officiers de police du shogunat »  dont le seul nom « suffit à faire trembler les pires crapules de Kyôto » de mener l’enquête. Il lui adjoint trois jeunes samouraïs, trois adolescents qui ne se sont pas conduit de façon glorieuse et font honte à leur famille. Pour se rattraper, ces trois débauchés prêtent serment de servir Ryôsaku pendant un an. Et les voilà tous trois partis vers le nord sur les bien maigres traces d’une bande d’assassins assez forts et astucieux pour assassiner…