• Felicidad – Jean Molla

    Le président à vie de la grande Europe a ordonné le bonheur obligatoire ; la violence est l’arme officielle contre ceux qui dérogeraient à cette loi. Un jour pourtant, quelques parumains invincibles viennent narguer le pouvoir sous les caméras de surveillance. Le super flic Alexis Dekcked est chargé de les retrouver et de les neutraliser. Il ne tarde pas à se rendre compte que ces parumains de type Delta 5 ont été dotés de compétences exceptionnelles. Rien à voir avec les premiers parumains, issus du génie génétique et destinés à accomplir les tâches ingrates dont les humains veulent se décharger. Rien à voir non plus avec les parumains dociles faisant…

  • L’autre voyage de Phileas Fogg – Philip José Farmer

    Partons du principe que vous avez tous lu Le Tour du monde en 80 jours du grand Jules Verne. Philip José Farmer l’a lu lui, et plusieurs fois. Comme beaucoup de lecteurs, il a été intrigué par les bizarreries et surtout les « blancs » de cette histoire : qui est Phileas Fogg, d’où vient-il et pourquoi a-t-il relevé cet incroyable défi ? Verne ne le dit jamais. Et pourquoi, mais pourquoi les cloches de Londres sonnent-elles à toute volée neuf heures moins dix quand l’imperturbable aventurier repose enfin le pied en terre britannique ? Je ne répondrai qu’à cette dernière question, car maintenant je sais mais ne veux pas tout vous…

  • L’instinct de l’équarrisseur – Thomas Day

    Le monde a deux facettes : celle de la réalité, où sir Arthur Conan Doyle est un écrivain reconnu ; celle de la fiction où Sherlock Holmes est l’assassin royal, un bourreau sanguinaire qui torture à plaisir ses victimes. Pour faire le lien entre les deux, le docteur Watson et son ondovibrateur qui permet de passer d’un monde à l’autre. Arthur Conan Doyle ne peut cependant pas retranscrire dans ses livres le vrai visage de Sherlock Holmes, ni celui de son ennemi de toujours Moriarty qui a découvert le secret de l’indestructibilité et survit grâce au mystérieux instinct de l’équarrisseur. Mais comme rien ne saurait satisfaire ce mégalomaniaque psychopathe, il…

  • L’affaire Jane Eyre – Jasper Fforde

    Pour faire court, ce livre, que je qualifierais d’enquête surréaliste, est le roman le plus réjouissant que j’ai lu depuis longtemps et Jasper Fforde entre par la grande porte dans le monde des littératures de l’Imaginaire : son livre est complètement loufoque. Imaginez une année 1985 où le citoyen lambda est prêt à manifester, à revendiquer voire à se faire étriper pour prouver que Marlowe a écrit les pièces de Shakespeare ; où le même citoyen de base peut s’arrêter dans la rue, glisser une pièce dans la fente, et entendre un automate réciter des vers du grand dramaturge anglais ; une époque enfin où sévit la Brigade Littéraire du…