News

Warm Bodies : zombie sentimental

Warm-Bodies-Nicholas-Hoult.jpgEn novembre 2011 sortait en France Vivants d’Isaac Marion, traduit de Warm Bodies : l’histoire d’un jeune et séduisant zombie qui tombe amoureux d’une humaine. Parce qu’on peut être zombie et séduisant, oui. Zombie et amoureux. Oui mais. Les puristes expliquent que le zombie ne peut être conscient. Ils le savent, ils en ont rencontrés. Et donc Warm Bodies n’est pas un livre/film de zombies, vous n’êtes qu’un ignorant si vous prétendez le contraire.
J’aurais tendance à penser qu’il vaut mieux laisser les mythes vivre leur(s) vie(s), même de morts-vivants, plutôt que de légiférer. Celui du vampire est passé à toutes les sauces, pour le meilleur et pour le pire, pourquoi pas le zombie ? Il est aujourd’hui à la mode et va donc en voir de toutes les couleurs. Lesdits puristes devraient se réjouir de la surprenante vitalité de leur idole.
Et pendant qu’on s’étripe à propos de rien, ils en ont fait un film, que d’autres puristes interdisent déjà qu’on compare à « Twilight » (on constate que l’Imaginaire est en proie à des intégrismes on ne peut plus virulents…). Jonathan Levine à la réalisation, Robet Pattinson Nicholas Hoult (Le Choc des Titans, A Single Man) et Teresa Palmer, je ne crois pas trop m’avancer en parlant de bluette sentimentale… (il y aura bien un ayatollah pour me contredire).
Avec une pointe d’humour, ce qui ne gâche rien.
On verra ça en février prochain.

A lire aussi :

Zone 1 – Colson Whitehead La peste zombie s’est répandue aux Etats-Unis, et certainement ailleurs aussi. Mark Spitz et ses camarades n’ont guère de possibilités de le savoir pu...
Zombies Panic – Kirsty McKay Un voyage scolaire en Écosse, le ski, les lochs : le rêve vu d’ici. Sauf que Bobby déteste l'Ecosse tout autant que les voyages scolaires et préfère...
Le jour des Morts – Jean-Pierre Andrevon Quel étrange texte nous offre Jean-Pierre Andrevon, à la fois pudique, étrange et dérangeant sur la mort. Le lecteur pénètre dans l'intimité de la fa...
Le club des punks contre l’apocalypse zombie... Rassurez-vous, le bouquin est aussi barré qu'il en a l'air. Quelques éclairs de lucidité ici et là mais dans l'ensemble, le trip est bien chargé et po...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *