BD/Mangas

The Zumbies / 2 – Lindingre & Julien CDM

C’est parti pour le Heavy Rock Contest, le plus grand concert de rock jamais vu. Mais la route du rock est parsemée d’embûches. Alors que Les Zumbies s’y rendent à bord d’un bateau, celui-ci se fait aborder par quelques flibustiers ignorant. Ils sont rapidement réduits à néant mais la guitare du bassiste s’en sort mal : adieu concert. Sauf… sauf s’ils accèdent au monastère trappiste et paillard du fort de Saint-Quentin où est emprisonné le plus grand luthier de la révolution rock. C’est là qu’ils trouvent la Stradichnikov Spartakus : moitié stradivarius, moitié kalachnikov. Les moines seront les premiers à tester  sa mortelle efficacité.

Zumbies-planche-1.jpg

Arrivés à Woodtonguestock, ils sont chargés d’accompagner madame la Présidente dans son tour de chant, sans bien sûr perdre de vue leur but premier : bouffer la concurrence. Musicalement, bien sûr. L’enjeu est de taille : l’enregistrement d’un album au studio 666 de Fire Island, un bien curieux patelin, pour de non moins étranges habitants, clones ratés Hermann Goering, fans de bière et de rock.

C’est trash et vulgaire, plein de bière et de bikers sur fond verdâtre. Vannes et gags sont hyper attendus, sans finesse aucune, mais quoi, c’est bien pour ça qu’on ouvre cette BD de rock zombie, non ? C’est graveleusement drôle, sans finesse aucune et ça fonctionne tant le délire est communicatif : scénario aussi filiforme qu’improbable, dessins dégoulinants et gore mais surtout foisonnants . Boucheries, massacres, orgies, concerts : accumulation et exagération sont les mots d’ordre d’un délire gore dont on peut se bâfrer sans modération, une fois de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal. Sinon ok d’accord, c’est pô propre et de mauvais goût.

The Zumbies – 2 : Heavy Rock Contest, scénario : Lindingre, dessins : Julien CDM, Fluide Glacial, août 2012, 46 pages, 14€

 

A lire aussi :

Brainless – Jérôme Noirez Jason n'était déjà pas grand-chose avant de mourir alors maintenant qu'il est un zombie, ou un revivant ou comme il vous plaira de l'appeler, il est e...
La révolte des morts vivants – Amando de Oss... La Révolte des morts vivants est le premier film de la tétralogie que l’espagnol Amando de Ossorio consacra aux morts vivants. Nous sommes en 1972, Fr...
Warm Bodies : zombie sentimental En novembre 2011 sortait en France Vivants d'Isaac Marion, traduit de Warm Bodies : l'histoire d'un jeune et séduisant zombie qui tombe amoureux d'une...
The White Zombie – Victor Halperin Il faut un début à tout et on s’accorde pour considérer The White Zombie comme le premier film de zombies. En tout cas, il est profondément lié aux or...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *