BD/Mangas

Lenore / 1 – Roman Dirge

Lenore est une petite fille presque comme les autres, sauf qu’elle est morte. Sinon, elle fait tout comme une petite fille : elle joue, elle danse, elle a des amis. Elle fait des bêtises aussi, et comme elle est morte, elles sont un peu plus gore que celles des autres enfants, et surtout funestes pour son entourage.

Lenore-planche-1.jpgL’album est une succession de scenettes à l’humour crade : le sang gicle, les viscères s’éparpillent, les crânes se fendent… C’est drôle oui, sauf que comme tout mets à la saveur particulière, il ne faut pas en manger trop à la fois, au risque de devenir fade, répétitif et finalement plus si drôle.

Lenore-couv.jpg

La chose nous est vendue comme du gothique à la Tim Burton. Certes, comme dans L’étrange Noël de Mister Jack, il y a des morts-vivants, des zombies, des cimetières…etc. Mais enfin, certains gags ici ne m’ont même pas fait sourire, d’autres me laissant assez perplexe. Il y en a de très bons (comme le hamster ci-dessus), mais à mon avis pas assez.

Le graphisme par contre me plaît bien, morbide à souhait mais aussi attendrissant. C’est sombre évidemment, rouge parfois, et tellement expressif qu’il n’est pas toujours besoin de texte ou de dialogue pour que le gag fonctionne. Je crois avoir une préférence pour les strips muets.

 Dans  une page d’intro, Roman Dirge explique que cet album est la colorisation des quatre premiers chapitres de la série (parue en France en noir et blanc chez Semic) : quand il a créé son personnage, il ne pouvait pas dessiner en couleur, mais il en rêvait. Cette édition révèle donc le vrai visage de Lenore et de sa cour.

Je ne vais pas devenir fan, mais j’imagine que cette BD  plaira aux amateurs de gothique et d’humour macabre.

Lenore / 1 : Noogies, Roman Dirge traduit de l’anglais par Philippe Touboul, Bragelonne (Milady Graphics), septembre 2011, non paginé, 14.90€

 

A lire aussi :

La chute de l’empire Shaa / 1 – Walter... Il y a plusieurs milliers d'années, les Shaas, aliens d'origine inconnue, ont créé l'empire en conquérant la Terre et bien d'autres planètes. Les Gr...
La nuit a dévoré le monde – Pit Agarmen Antoine Verney, la trentaine et narrateur de cette histoire, se trouve être le seul survivant d’une soirée entre amis branchés à Pigalle. Non pas qu...
Berceuse – Chuck Palahniuk Carl Steator est un homme seul. Il y a vingt ans, sa femme et son bébé sont morts dans leur sommeil et depuis, il survit. Journaliste, il se voit conf...
Le mystère du lac – Robert McCammon Alors qu’il n’a que douze ans, Cory assiste à un accident qui va marquer sa vie : une voiture sort de la route et plonge dans le lac. Son père plong...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *