Jeunesse

La douane volante – François Place

Place.jpg

La Bretagne au tout début de la Première Guerre mondiale. Gwen est un jeune garçon de quatorze ans un peu maladif que le rebouteux local a pris sous son aile. Mais celui-ci vient à mourir et Gwen à souffrir du même ostracisme que lui de la part de la population. Jusqu’à ce qu’une nuit, la charrette de l’Ankou vienne le chercher et s’enfonce avec lui dans la mer.

Il échoue sur une plage surveillée par les patrouilles de la douane volante. Recueilli par Jorn et son amie Silde, il va développer dans ce petit village de Waarm son don de guérison par imposition des mains. Jorn va à son tour intégrer la douane et se muer en maître autoritaire, obligeant Gwen à surveiller la population et ses petits secrets lors de ses visites. Mais le jeune garçon, malgré les amitiés qu’il tisse, ne parvient pas à oublier sa Bretagne. Et surtout, il voudrait savoir où il est tombé et quel est ce pays qui est presque comme le sien, mais qui n’existe pas.

Parce que j’aime beaucoup François Place illustrateur, j’attendais certainement trop de son premier roman. De fait, si ce livre a bien des qualités, dont une écriture fluide et des personnages très bien campés, au premier rang desquels le jeune héros, je n’ai pas pris beaucoup de plaisir à le lire. Le principal reproche que je lui fais est de ne pas savoir où on va, même une fois la dernière page tournée. Quel est ce pays tout à fait semblable au nôtre, et pourquoi Gwen y passe-t-il quatre ans, justement les quatre années de la Première Guerre mondiale ? A quoi sert la douane volante, que surveille-t-elle avec tant de zèle ? Ces douze Provinces seraient-elles un monde parallèle ? Mais dans ce cas à quoi sert-il et pourquoi y envoyer le jeune héros puisqu’il est en tout point identique au nôtre, avec il est vrai un certain décalage temporel ? A vrai dire je ne comprends pas bien à quoi sert l’irruption du fantastique dans ce roman.

Tout ce qui concerne l’opposition entre la médecine traditionnelle, celle de Gwen le rebouteux, et la médecine de ces messieurs les savants est fort bien présenté, parfois avec humour, souvent avec des bleus et des bosses pour Gwen. De même le passage de Gwen à l’âge adulte est très cohérent. Restent mes interrogations…

La douane volante, François Place, Gallimard Jeunesse, janvier 2010, 333 pages, 13.50 €

A lire aussi :

FBI et les neuf vies du chat – Sophie de Mul... La littérature jeunesse regorge actuellement de jeunes voyageurs du temps. Depuis le William d'Aurélien Aujame en passant par Tom Cox de Franck Krebs,...
Point zéro – Antoine Tracqui Point zéro est un roman audacieux par sa forme et son rythme. Par l’ambition aussi, qui me semble être de rénover le roman d’espionnage, lui redonner ...
Alchimia 1 & 2 – Eric Sanvoisin "Je m'appelle Tinaël. J'ai dix ans. Mon meilleur copain est une copine. Elle se nomme Lilaé. Nous habitons sur Alchimia. Depuis l'interdiction de la m...
Un livre pour le Tigre – Philippe Halvick James Jones, un privé pas très reluisant, vivote en filant des femmes infidèles. Pas très fier de lui, on le sent plutôt schizophrène, limite bon po...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *