Jeunesse

L’océan des étoiles – Fabien Clavel

L'océan des étoilesUr est une jeune fille déterminée : elle veut piloter la Manta, le vaisseau sacré. Mais les vieux prêtres en ont décidé autrement et la voilà recalée. Qu’à cela ne tienne, elle vole le vaisseau-animal embarquant malgré lui un jeune garde, Mori. Ils ne tardent pas à se rendre compte qu’ils ne sont pas seuls à bord : la Manta transporte aussi Nebh, son fantôme et Sweid, l’oncle d’Ur qui vient d’être battu en combat singulier par Yeg, championne de la Sépia, ce vaisseau qui les pourchasse.

Les vaisseaux-animaux (calmars géants, seiches, raies) imaginés par Fabien Clavel m’ont d’abord fait penser à ceux de Danielle Martinigol. Puis il invente son propre monde et assigne à ces êtres étranges une fonction bien particulière : pomper l’eau dont les hommes ont besoin depuis qu’ils ont quitté la Terre devenue inhabitable. Et la Manta est encore plus particulière que les autres puisqu’elle a été désignée par la Grande Déesse pour trouver l’Océan céleste qui permettra aux hommes de ne plus errer sans cesse dans l’espace à la recherche de nappes aquatiques.

Une adolescente rebelle qui bouscule les vieux sages ; un beau jeune homme ; des courses poursuites à travers les astéroïdes ; une mission vitale : Fabien Clavel ne fait pas dans l’originalité et en ouvrant le livre, on sait déjà comment il va finir. Mais il donne assez de vie et de conviction à ses personnages pour que cette lecture ne soit pas ennuyeuse. Une petite trahison, un revirement de situation et le sel de l’aventure rehaussent une intrigue un peu trop traditionnelle.

Un roman agréable mais pas inoubliable, juste un bon moment pour jeunes lecteurs.

Précision : ce livre est le premier publié dans cette collection sous la direction d’Audrey Petit suite au départ de Denis Guiot.

Fabien Clavel sur Mes Imaginaires

L’océan des étoiles, Fabien Clavel, Mango (Autres Mondes n°48), septembre 2008, 176 pages, 9€

A lire aussi :

Dehors les chiens, les infidèles – Maïa Maza... Voici une lecture qui me laisse perplexe. Au moins. Quatrième de couverture : « Dehors les chiens, les infidèles met en scène les dérives du fondamen...
American Pandemonium – Benjamin Hoffmann Voilà à nouveau un titre classé Imaginaire paraissant dans une collection blanche. Pas la Blanche, mais presque puisqu'il s'agit de L'Arpenteur chez G...
Nox – 1 / Yves Grevet Nox ? C'est presque la nuit, une sorte de brouillard de pollution qui recouvre la ville basse et la plonge dans l'obscurité. Plus on s'enfonce dans la...
Le cauchemar de Winston – Bernard du Boucher... De Philip K. Dick à Robert Harris, on a déjà lu plusieurs romans uchroniques sur la Seconde Guerre mondiale. Dans Le cauchemar de Winston de Bernard d...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *