Jeunesse

L’île du sommeil – Fabrice Colin

Fabrice ColinA onze ans, Eelian a un accident de vélo et tombe dans le coma. Il se réveille sur l’île de Noctance, peuplée d’êtres bizarres : Oloon, l’homme-loup ; le Picancroque, sorte d’épouvantail animé à tête de citrouille ; Peluche, l’ours géant.

Mais rien ne va plus sur Noctance : frère Ocre, celui qui sait comment quitter Noctance vient d’être enlevé par le terrible docteur Mortès. Eelian et ses nouveaux amis décident de monter une expédition pour aller le délivrer. Mais pour cela, il faut d’abord récupérer une viole magique capable de paralyser les Ilkiss, monstres cruels au service du docteur Mortès. Oui mais voilà, cette viole est entre les mains du non moins terrible capitaine Minuit-moins-une…

Encore un beau texte de Fabrice Colin, à la fois pudique et poétique sur un autre monde, celui de l’imagination ou de la mort. Il se situe explicitement dans la lignée du magicien d’Oz et peut se lire dès 9 ans comme un récit d’aventures fantastiques et s’enrichir d’une réflexion sur la mort. Des questions surgiront certainement après cette lecture, très onique.

Fabrice Colin sur Mes Imaginaires

L’île du sommeil, Fabrice Colin, J’ai Lu (Fantastique), 2003, 124 pages

 

A lire aussi :

American Pandemonium – Benjamin Hoffmann Voilà à nouveau un titre classé Imaginaire paraissant dans une collection blanche. Pas la Blanche, mais presque puisqu'il s'agit de L'Arpenteur chez G...
Wastburg – Cédric Ferrand Plongée immédiate et sans bouée dans Wastburg, étrange cité installée entre les deux bras d’un fleuve. C’est glauque, c’est sale, ça pue et ça s’ent...
Infaillible ? – Christophe Lambert Gloria Griffin est une voyante qui a eu son heure de gloire mais qui, à la suite de la mort d’un de ses clients, s’est retirée du monde. Un jour de 20...
L’Autre / 1 – Pierre Bottéro Après un grand succès avec ses deux trilogies de fantasy autour d'Ewilan, Pierre Bottéro en entame une autre axée sur le fantastique. Le lecteur sui...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *