Jeunesse

L’Autre / 1 – Pierre Bottéro

Bottero-3.jpg

Après un grand succès avec ses deux trilogies de fantasy autour d’Ewilan, Pierre Bottéro en entame une autre axée sur le fantastique. Le lecteur suit deux jeunes lycéens, l’un au Canada, l’autre à Marseille. Le premier, Natan, est du jour au lendemain séparé de sa famille : sa maison explose, il doit fuir puis affronter un loup-garou. Heureusement, il possède depuis l’enfance des capacités surhumaines en matière de compétences sportives qui lui permettent de courir vite, et même très vite. La seconde, Shaé, est une jeune fille solitaire qui doit elle aussi vivre avec des capacités physiques hors normes : elle se transforme en bête sauvage dès qu’on la menace : pas facile à gérer…
Un étrange Berbère aux yeux bleus va faire en sorte que ces deux jeunes gens se rencontrent et ne se quittent plus. Leurs différences vont les réunir et leur permettre d’échapper aux Helbrumes, aux Groens et autres créatures maléfiques qui hantent notre bonne vieille planète. Ensemble, ils vont découvrir qu’ils appartiennent chacun à l’une des sept Familles « dont les origines se perdent dans la nuit des temps« , ou presque puisque leur histoire commence à Sumer, il y a quelques six mille cinq cents ans. « L’homme n’a pas encore restreint son champ d’acceptation de la réalité à une série de concepts scientifiques déterminés. Tout peut arriver« . Ainsi naissent les Bâtisseurs, les Guérisseurs, les Scholiastes, les Mnésiques, les Cogistes, les Métamorphes et les Guides. Natan et Shaé sont issus de ces familles, héritant des capacités des uns et des autres au gré des mariages entre familles, jadis tolérés, aujourd’hui évités. Mais Shaé est avant tout une Métamorphe qui se transforme en animal sauvage à la moindre contrariété, et elles vont se succéder dans ce premier tome qui ne laisse guère de répit aux héros comme au lecteur.

On entre en effet tambour-battant dans l’action pour n’en sortir qu’à la fin du livre. Natan court, s’enfuit, se cache, se bat et se défend, entraînant dans son sillage une jeune fille étrange qui n’est pas sans l’émouvoir. Car Pierre Bottéro laisse quand même un peu de place aux sentiments, entre deux scènes d’action. Des sentiments très chastes et purs, d’un romantisme qui parlera au cœur de ses jeunes lectrices : « A aucun moment ils ne se touchèrent. Ce qu’ils éprouvaient se situait bien au-delà d’un désir charnel« . C’est mignon et ça parle aux adolescentes. Moi qui n’en suis plus une, j’ai apprécié le rythme de ce premier tome : les événements s’enchaînent, on ne s’ennuie jamais et l’intrigue rappelle celle des films de gangsters. Pierre Bottéro a évité cette fois les facilités de scénario et s’est débarrassé des dialogues téléphonés censés être de bons mots entre copains. Les conversations sont ainsi beaucoup plus fluides et naturelles que dans la première trilogie d’Ewilan. Et en ancrant son histoire dans le passé de l’humanité, l’auteur lui donne une profondeur tout à fait convaincante.

Pierre Bottéro sur Mes Imaginaires

L’Autre – 1 : le souffle de la hyène, Pierre Bottéro, Rageot, juin 2006, 307 pages, 15€

A lire aussi :

Biographie comparée de Jorian Murgrave – Ant... Ce texte réjouira tous les amateurs de littérature. C'est en effet un livre exigeant, qui demande à son lecteur d'être à la fois attentif et imaginati...
Treize jours avant minuit – Patrick Carman Jacob Fielding, héroe de Patrick Carman et lycéen de quinze ans, vient de perdre son père adoptif dans un accident de voiture dont lui est sorti indem...
Gallica / 2 – Henri Loevenbruck Le jeune Bohem poursuit sa quête : sauver les Brumes, animaux fabuleux, de l'extinction. La licorne lui ayant révélé qu'il doit trouver les portes d...
Ceux qui n’oublient pas – Clément Bouh... Ceux qui n'oublient pas, premier tome d'un dyptique intitulé Chaos, s'ouvre sur l'acte dont les conséquences nous seront contées sur 450 pages. Une fe...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *