Adultes

Hawk & Fisher / 6 – Simon R. Green

green.jpgDeux rois s’installent à Haven pour signer un traité de paix : tous les malfrats sont enfermés, histoire de ne pas faire désordre, et du coup, les prisons sont engorgées ! Damnation Row, la pire geôle de Haven est alors victime d’une mutinerie : l’aile infernale, infiltrée par les émeutiers, risque de laisser échapper ses charmants hôtes, créatures magiques et absolument dangereuses. Hawk et Fisher sont appelés en renfort d’une équipe spéciale d’intervention et malgré leur excellent travail, une des créatures parvient à s’échapper. C’est d’autant plus embêtant qu’Haven grouille de mercenaires et de traîtres en tout genre qui mijotent depuis des années des haines tenaces envers les souverains. Ces majestés sont les cibles de plusieurs complots que l’équipe spéciale d’intervention va devoir déjouer. Nos deux capitaines de la Garde vont donc encore devoir se surpasser : couper des têtes, ramper dans la m…, se jeter du haut du quatrième étage de la prison, se battre contre une araignée géante… Pas de tout repos.

Dernier épisode de la saga, ce sixième tome utilise les mêmes ingrédients qui font la réussite de Simon Green : inventions de créatures aussi répugnantes que maléfiques, dialogues percutants, scènes d’horreur assaisonnées d’humour cinglant. Et bien sûr, des scènes d’action à tour de bras, principalement des combats, toujours efficaces. Green a le don de mettre ses héros dans des situations peu ragoûtantes, voire carrément crades, mais ils n’en perdent pas moins le sens de l’honneur et du devoir. Petite déception quand même sur la fin, ou pour s’en sortir, Hawk et Fisher vont devoir faire leur adieu au monde, et finalement y revenir après un petit tour au paradis des animaux complètement raté (c’est même consternant de mièvrerie).
Un cran en dessous de la série Traquemort, mais agréable et facile à lire. A conseiller aux ados.

Bragelonne annonce pour la fin 2006 « deux gros romans mettant en scène les mêmes personnages, ainsi qu’une préquelle et une séquelle à cette série ».

Simon R. Green sur Mes Imaginaires

Hawk & Fisher – 6 : les squelettes de Haven (1992), Simon R. Green traduit de l’anglais par Cédric Perdereau, Bragelonne, avril 2006, 256 pages, 13€

 

A lire aussi :

Le voyageur – James Smythe « Seul dans l’espace » pourrait être le sous-titre de ce roman de James Smythe qui fait partie de la première salve de la nouvelle collection des édit...
Farlander – Col Buchanan Le Saint Ordre de Mann a pris le pouvoir à la suite d’un coup d'Etat et depuis cinquante ans, son Empire ne cesse de s’accroître à force de guerres ...
Artères souterraines – Warren Ellis « J'ai ouvert les yeux pour voir le rat pisser dans mon mug. Un énorme salopard marron, le corps comme un étron sur pattes et des petits yeux ronds ...
Fatherland – Robert Harris Allemagne, 1964 : les nazis ont gagné la Seconde Guerre mondiale et le Reich s'étend de l'Alsace aux confins de la Russie ; seul le front est resté en...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *