Jeunesse

Un tango du diable – Hervé Jubert

jubert.jpgQuelques années après les mystérieuses villes reconstituées, voici le retour de Roberta Morgenstern et Clément Martineau. La sorcière est au meilleur de sa forme professionnelle et amoureuse alors que le jeune apprenti multiplie les expériences aériennes et magiques. Dans ce monde où le crime a été éradiqué, on ne peut pas dire qu’ils travaillent dur, mais le Bureau des Affaires Criminelles survit.
Jusqu’au jour où surviennent coup sur coup des morts très très violentes : un boulanger brûlé vif dans son four, un jeune garçon haché menu par un tunnelier mécanique, une femme dévorée de l’intérieur et de l’extérieur par des insectes après avoir été paralysée. Il va donc falloir reprendre sérieusement du service, et vite car la campagne municipale bat son plein dans Bâle reconstituée et Fould, ministre de la Sécurité a bien l’intention d’être élu. Nos zélés enquêteurs ne tardent pas à mettre un nom sur le coupable : le baron des Brumes. Mais quelle est cette entité malléable, volatile qui se manifeste au gré du vent ?

Dans ce deuxième tome hypertonique, il sera question de gènes, de golem, de ministre diabolique et même de la fille du Diable. On ne peut pas dire qu’Hervé Jubert manque d’idées, ce serait même plutôt l’inverse. Il y a tellement d’action que tout part dans tous les sens et que finalement toutes ces trouvailles, pistes et inventions sont à l’étroit dans ce volume. Et comme l’auteur pratique souvent l’ellipse, il est facile de se perdre dans un texte aussi foisonnant. La cohérence psychologique des personnages s’en ressent d’ailleurs. On s’explique par exemple mal le brusque revirement de Clément Martineau qui du jour au lendemain se dresse contre Roberta. Mais ils restent tous deux savoureux, hors du commun, diablement originaux.
Pour dynamiser les soirées-lecture des ados lassés de fantasy mollassonne.

Hervé Jubert sur Mes Imaginaires.

Un tango du diable, Hervé Jubert, Albin Michel (Wiz), 2003, 362 pages, 15,50€

A lire aussi :

Inner City – Jean-Marc Ligny Imaginez une société où la réalité est découpée en strates. La Haute Réalité, celle des Parisiens intra muros, les inners, totalement virtuelle et f...
Pigeon, Canard et Patinette – Fred Guichen Avant même d'ouvrir le livre, on est intrigué par la légèreté du titre, qui sonne comme une comptine enfantine, et la beauté morbide de la couverture ...
Le travail du Furet – Jean-Pierre Andrevon Borsalino, imper, magnum : le Furet est un tueur, avec la gueule de l'emploi. Froid, méticuleux, stoïque, le Furet fait son travail comme il faut, en ...
Aucun homme n’est une île – Christophe... Tenter une uchronie sur la révolution castriste était un pari risqué. Fidel Castro a beau être toujours de ce monde, les Soviétiques, la guerre froide...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *