Adultes

La comtesse sanglante – Valentine Penrose

PenroseLe Dracula de Bram Stoker a eu un père et une mère : Vlad Tepès et Erzsébet Bathory, autrement surnommée la comtesse sanglante. Ce livre nous raconte sa vie, moins comme un roman que comme une biographie : ses ancêtres, son pays, son époque, les alliances et coutumes de son clan. Et bien sûr ses vilaines habitudes qui l’ont rendue célèbre, accentuées après la mort de son mari : torturer de jeunes servantes, se baigner dans leur sang pour rester éternellement jeune et belle. Car elle était belle, puissante et riche, appartenant à l’une des plus grandes familles de Hongrie. Alors le silence s’est fait autour de ses méfaits, si ce n’est les cris de souffrance des jeunes filles jaillissant de quelque château transylvanien…

C’est glauque à souhait, inquiétant : une plongée dans le délire d’un être malade. J’aurais pour ma part préféré un roman, une plume capable d’insinuer une ambiance malsaine, de tisser des scènes terribles à partir d’une réalité lointaine. Alors que l’on a plus ici à faire à un documentaire, une biographie sèche qui ne sait pas transformer une réalité effrayante en sombre cauchemar littéraire. L’imagination n’a finalement pas droit de cité, c’est dommage, d’autant plus que cette comtesse sanglante a peu inspiré les écrivains, on se demande pourquoi. Il n’en reste pas moins que l’on apprend beaucoup sur le personnage historique, grande dame du XVIème siècle, dans ce livre qui est finalement un condensé de sources anciennes inaccessibles.

La comtesse sanglante, Valentine Penrose, Gallimard (L’Imaginaire), 1984, 243 pages

A lire aussi :

Le fantôme de Dublin – Olivier Larizza Contre mauvaise fortune bon cœur, Gustave Faust, treize ans, rejoint son oncle Edmons Ginole pour trois semaines de vacances en Irlande. Le manoir, dé...
Les loups de Prague – Olivier Paquet Depuis plusieurs années déjà en France, il ne s'écrit plus grand-chose de passionnant, d'innovant ni de réjouissant en matière de littératures de l'Im...
Zombillénium / 1 – Arthur de Pins Attention BD très drôle : fous rires macabres assurés. Zombillénium est un parc d'attraction pas comme les autres, qui emploie de vraies créatures f...
Biographie comparée de Jorian Murgrave – Ant... Ce texte réjouira tous les amateurs de littérature. C'est en effet un livre exigeant, qui demande à son lecteur d'être à la fois attentif et imaginati...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *