Jeunesse

La démone des batailles – Jean-Marc Ligny

ligny.jpgPlusieurs solutions pour faire lire les ados : s’engouffrer dans la veine Harry Potter et publier des sagas et autres trilogies en cinq tomes, ou donner dans le court, très court, pour ne pas effrayer. C’est la stratégie Librio, qui fonctionne depuis longtemps, et permet aux enseignants et autres passeurs de lecture de faire découvrir Edgar Poe, Maupassant ou même Zola grâce à une nouvelle ou un court roman. On peut toujours espérer que le jeune lecteur, appâté, ira plus loin.

Souhaitons que le principe fonctionne avec la nouvelle collection des éditions Fleurus  » Zeste  » qui se décline en un zeste de…sentiments, frisson, fantastique, science-fiction, policier, humour. Idée d’autant meilleure qu’elle ne coûte pas cher à l’éditeur puisqu’il puise (pour les premiers titres en tout cas) dans ses recueils de nouvelles parus en collection  » Z’azimut « . Les auteurs convoqués sont reconnus dans leur genre (Héliot, Viau, Ligny pour les premiers titres qui nous concernent), on peut donc s’attendre au meilleur.
Le court texte de Jean-Marc Ligny tient tout à fait ses promesses : un héros quasi romantique, possédé par l’amour démoniaque d’une Fata Morgana implacable. En trente-cinq pages, le Chevalier sans nom se bat, gagne des batailles, erre et tombe amoureux d’un ange fait femme dont l’amour lui permettra d’échapper à l’emprise maléfique. Un peu dommage que tout finisse si bien d’ailleurs… Un ado peu lecteur pourra lire facilement, sans trop de temps et de difficulté la prose agréable, parfois poétique de Jean-Marc Ligny. La violence des combats et la malédiction du héros sauront retenir son attention. A conseiller à tous les réticents : la minceur du livre est souvent un argument de poids !

Précision de l’éditeur : cette histoire est extraite du titre Le surfeur de tsunami, publié dans la collection Z’azimut.
Ma précision : cette nouvelle est parue dans la revue Faëries n°11, été 2003, avec cette indication : « nouvelle parue en mars 2000 dans Le Chevalier maudit, anthologie Z’azimut (éditions Fleurus)…

Jean-Marc Ligny sur Mes Imaginaires

La démone des batailles, Jean-Marc Ligny, Fleurus (Zeste n°7), janvier 2006, 35 pages, 2€

A lire aussi :

Le club des punks contre l’apocalypse zombie... Rassurez-vous, le bouquin est aussi barré qu'il en a l'air. Quelques éclairs de lucidité ici et là mais dans l'ensemble, le trip est bien chargé et po...
Alter Jérémy – Johan Heliot Après un premier essai chez Magnard, Johan Heliot poursuit son incursion en littérature de jeunesse dans l'écurie de Denis Guiot avec cet Alter Jéré...
Eroticortex – Thierry Maugenest Un drôle de livre et un livre drôle, cet Eroticortex est surprenant, sérieux dans son contenu mais déconcertant par sa forme. Le lecteur se trouve ...
Transparences – Ayerdhal On connaît Ayerdhal pour ses romans tournés plutôt vers la socio-politique. Il s'essaie ici au polar mâtiné de SF. Ceux qui ont lu les Futurs Mystères...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *