Jeunesse

Le cavalier du dragon / Cornelia Funke

Et voilà le 5ème!La vallée des dragons est en émoi : les hommes s’apprêtent à inonder ce coin de nature encore inviolé, il faut partir. Mais partir où ? Il y a bien ce lieu mythique, la lisière du ciel, mais les dragons ne savent plus où il se trouve. Un d’entre eux, Lóng l’argenté, décide pourtant de partir à sa recherche, accompagné de sa kobolde grincheuse, Fleur de soufre.
Pour obtenir la carte qui les guidera, ils doivent se rendre en ville chez Gilbert Grizzqueue le rat savant. Là ils rencontrent Ben, orphelin des quais qui s’envole avec eux pour une longue quête vers le lieu du repos. Ils rencontreront des nains, des monstres marins et bien d’autres créatures fantastiques. Mais leur chemin sera semé d’embûches car Ortimore le maléfique dragon doré cherche lui aussi la lisière du ciel afin de dévorer tous les dragons qui s’y trouvent.

On comprendra que l’intrigue est des plus classiques : une quête vitale, des êtres merveilleux, un gentil dragon qui doit en affronter un méchant, une histoire d’amitié entre un humain généreux et une kobolde mal embouchée. L’écriture est fluide, la lecture facile et le scénario se tient, les obstacles se multipliant sur la route des héros mais servant à nouer de nouvelles amitiés et découvrir des valeurs positives (amitié, dévouement, sincérité…). Le tout donne un roman sympathique, abordable dès dix ans (et bon lecteur : quand même plus de cinq cents pages), mais qui ne révolutionnera pas le genre.
Les plus jeunes apprécieront certainement le cocktail d’aventures et de bons sentiments, les plus vieux, s’ils sont un peu habitués à ce genre, frôleront certainement l’ennui tant tout cela manque un peu d’originalité. Mais pourquoi ne pas se laisser prendre au conte, rêver encore de créatures merveilleuses et voler au clair de lune sur le dos d’un dragon au grand cœur…

 

Cornelia Funke sur Mes Imaginaires

Le cavalier du dragon (1997), Cornelia Funke traduite de l’allemand par Marie-Claude Auger, Hachette Jeunesse, septembre 2005, 523 pages, 15€

 

 

A lire aussi :

Le tropique des serpents – Marie Brennan Après les Carpathes, alias la Vystranie, Isabelle Carmherst désormais âgée de vingt-trois ans quitte à nouveau le Scirland (l’Angleterre) pour une nou...
Le dernier jour de ma vie – Lauren Oliver Me revoilà plongeant dans la littérature de jeunes filles, grâce à la fameuse collection Black Moon de chez Hachette Jeunesse qui plaît même à celle...
La Chronique des immortels / 1 – Wolfgang Ho... J'ai d'abord connu La Chronique des immortels par la bande dessinée (scénario de Benjamin von Eckartsberg et dessin de Thomas von Kummant), parue pa...
Fendragon – Barbara Hambly Le jeune Gareth franchit les montagnes et affronte seul bien des dangers pour aller chercher son héros, "Lord Aversin, le Fendragon, Baron de la Place...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *