Adultes

L’homme programmé – Robert Silverberg

L'homme programméNat Hamlin, artiste génial et psychopathe dangereux, a été effacé. Nat Hamlin n’existe plus. Ou presque plus puisque son corps est toujours là, désormais habité par Paul Macy tout frais sorti du centre de réhabilitation où il vit depuis quatre ans. Mais il rencontre Lissa, ancienne maîtresse de Nat Hamlin et télépathe très puissante. Cette rencontre fait réapparaître en Paul le Nat enfoui qui se met à lui parler, à le faire souffrir pour reprendre sa place dans son corps. Un duel s’ensuit entre Nat qui n’existe plus et Paul qui n’est qu’une invention.
Cette lutte interne et implacable prouve encore que Silverberg est le romancier de la SF psychologique. L’intrigue ne tient que sur les joutes verbales entre les deux personnalités et l’affrontement schizophrène d’un homme détruit. Malheureusement, Silverberg ne fait pas de L’homme programmé un roman complètement passionnant car, me semble-t-il, il ne va pas assez loin dans son introspection. Les souffrances de Paul Macy restent finalement assez superficielles, au moins pour le lecteur qui reste distant alors que le personnage semble souffrir le martyre. Quant à Nat Hamlin, il aurait mérité d’être plus méchant, plus cynique et cruel, un Patrick Bateman avant l’heure. Les scènes où une personnalité prend le dessus sur l’autre et s’empare de la conscience commune sont particulièrement ratées, à la limite du ridicule. Enfin ce roman est très marqué années 70, dans les décors et surtout dans les relations entre Paul et Lissa, ce qui peut faire son charme.
La réédition vaut la peine car le livre était épuisé depuis longtemps. Le texte date de la meilleure période de Silverberg, il ne fera pas tache sur vos étagères.

Robert Silverberg sur Mes Imaginaires

L’homme programmé (1972), Robert Silverberg traduit de l’anglais (américain) par Bruno Martin et Pierre-Paul Durastanti, Le Bélial, mai 2005, 234 pages, 14€

A lire aussi :

Ferrailleurs des mers – Paolo Bacigalupi Paolo Bacigalupi nous revient avec un roman jeunesse. Nailer est un jeune ferrailleur : il récupère des pièces sur des super tankers échoués sur la co...
Les Salauds Gentilshommes / 1 – Scott Lynch Il y a au moins autant de voleurs que d'honnêtes gens à Camorr, cité d'inspiration vénitienne où les Gens Bien (entendez, les truands) sont organisés ...
Vénus – Ben Bova Après Mars, Vénus : Ben Bova ne laisse pas de répit à son imagination et explore le cosmos pour notre plus grand intérêt. L'industriel milliardaire M...
Grendel – John Gardner Je n'ai malheureusement pas lu Beowulf, poème majeur de la littérature anglo-saxonne, écrit au VIIe siècle et retraçant les exploits du héros éponyme....

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *