Adultes

Les Légendes des Ravens / 1 – James Barclay

Barclay-4.jpgQuelle déception ! Je ne croyais pas possible d’interrompre en plein milieu une aventure des Ravens, et voilà qu’à la page 279, j’abandonne. Après une excellente première trilogie, Les Chroniques des Ravens, James Barclay retrouve ses héros, mais ni sa verve, ni son originalité.
Il n’y a rien dans cet opus qui retienne l’attention, tant la narration est distendue, menant la troupe de mercenaires on ne sait où et on ne sait pourquoi. Aucun but précis n’est fixé, si ce n’est rejoindre Calaius, terre des elfes qui se meurent suite à la profanation de leur temple. La scène d’ouverture est convaincante, certaines scènes de traque en forêt également, mais le texte s’enlise rapidement sans montrer de fil conducteur susceptible de retenir l’attention du lecteur.

On s’ennuie donc très rapidement, et on passe à autre chose.

James Barclay sur Mes Imaginaires

Les légendes des Ravens – 1 : SylveLarme (2002), James Barclay traduit de l’anglais par Isabelle Troin, Bragelonne, mai 2004, 423 pages, 20€

A lire aussi :

Nobles guerriers / 1 – William Nicholson Etrange roman que celui-là : une fois refermée la dernière page, je ne sais qu'en penser…Nous avons des jeunes gens qui souhaitent faire partie d'un g...
40 jours de nuit – Michelle Paver 40 jours de nuit se présente comme le journal de Jack Miller, vingt-huit ans. Ce jeune homme d'origine modeste a, contre toute attente, été choisi pou...
La déclaration – Gemma Malley 2140 : Anna, quinze ans, vit à Grange Hall avec les autres Surplus de son espèce. Elle fait partie des enfants indésirables nés illégalement depuis la...
La faille – Julie Hearn J’ai mis longtemps à lire ce livre, j’y suis retournée plusieurs fois, mais rien à faire, je n’accroche pas. L’idée de départ n’était pourtant pas m...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *