Adultes

Les Légendes des Ravens / 1 – James Barclay

Barclay-4.jpgQuelle déception ! Je ne croyais pas possible d’interrompre en plein milieu une aventure des Ravens, et voilà qu’à la page 279, j’abandonne. Après une excellente première trilogie, Les Chroniques des Ravens, James Barclay retrouve ses héros, mais ni sa verve, ni son originalité.
Il n’y a rien dans cet opus qui retienne l’attention, tant la narration est distendue, menant la troupe de mercenaires on ne sait où et on ne sait pourquoi. Aucun but précis n’est fixé, si ce n’est rejoindre Calaius, terre des elfes qui se meurent suite à la profanation de leur temple. La scène d’ouverture est convaincante, certaines scènes de traque en forêt également, mais le texte s’enlise rapidement sans montrer de fil conducteur susceptible de retenir l’attention du lecteur.

On s’ennuie donc très rapidement, et on passe à autre chose.

James Barclay sur Mes Imaginaires

Les légendes des Ravens – 1 : SylveLarme (2002), James Barclay traduit de l’anglais par Isabelle Troin, Bragelonne, mai 2004, 423 pages, 20€

A lire aussi :

Descendre en marche – Jeff Noon De cet auteur britannique culte dans son pays, la quatrième de couverture de Descendre en marche nous dit qu'il « construit une oeuvre singulière, all...
La trilogie de Bartiméus / 2 – Jonathan Stro... Deux ans et demi se sont écoulés depuis la fin de L'amulette de Samarcande qui a vu la victoire du jeune Nathaniel sur le traître magicien Simon Lovel...
Humains – Matt Haig Andrew Martin a démontré l’hypothèse de Riemann, celle qui dévoile le mystère des nombres premiers. Pour ça, il doit mourir. Ainsi en ont décidé les V...
Dark Moon – David Gemmell La Guerre de la Perle bat son plein, les Quatre Duchés s'affrontent. L'ambitieux duc Sirano parvient à s'emparer de la Perle qui recèle toute la m...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *