Adultes

Délivrez-moi ! – Jasper Fforde

Fforde-2.jpg

Le roman débute là où s’arrêtait L’affaire Jane Eyre (messieurs les éditeurs, il serait bon de préciser qu’il s’agit d’un tome 2…) : Jack Maird est coincé dans Le corbeau, poème d’Edgar Poe et il n’existe plus de Portail de la Prose pour aller l’y récupérer. Il va pourtant bien falloir car le demi-frère de Jack Maird, Maird Hass (on se demande comment s’appelle leur cousin !) enlève le cher et tendre mari de l’héroïne Thursday Next, encore à peine remise de son succès dans Jane Eyre. Ça sera donc Jack Maird contre Landen, et vite car la sœur d’Acheron le tueur que Thursday a occis arrive pour se venger. De plus la fin du monde est proche, le père de Thursday, habile voyageur du temps en informe sa fille qui doit donc aussi sauver le monde.
Et ça fait beaucoup. Alors que l’intrigue de L’affaire Jane Eyre était irréprochablement menée autour d’un seul roman et de son intrigue, ici tout part dans tous les sens au détriment de la cohérence narrative. On ne sait pas vraiment ce que veut faire Thursday, ni comment elle compte y arriver. Les différents personnages OpSpecs comme elle sont très flous et on n’envisage pas très bien leur rôle dans l’histoire. Reste bien sûr que Jasper Fforde n’est pas à court de trouvailles littéraires insolites et que ses voyages au cœur des livres demeurent très originaux et réjouissants. Le plaisir de découvrir les grammasites, parasites vivant à l’intérieur des livres et se nourrissant de grammaire, l’emporte sur la médiocrité de cette nouvelle aventure. Lisez donc Délivrez-moi ! en attendant le prochain opus que l’on espère aussi bon que le premier.

Jasper Fforde sur Mes Imaginaires

Délivrez-moi !, Jasper Fforde traduit de l’anglais par Roxane Azimi, Fleuve Noir, mai 2005, 412 pages, 18,50€

A lire aussi :

Merfer – China Miéville Par quel bout commencer le résumé du foisonnant dernier roman de China Miéville ? Ce Britannique à l'imagination fertile n'en finit pas d'inventer des...
Les conjurés de Florence – Paul J. McAuley Imaginez Florence au début du XVIème siècle : les Médicis, l'effervescence artistique, Michel-Ange, Raphaël... sauf que Paul J. McAuley s'offrant une ...
Nina des loups – Alessandro Bertante L'apocalypse a aussi atteint l'Italie. Voici donc une version italienne de l'après catastrophe, celle d'Alessandro Bertante, la deuxième qui nous parv...
Days – James Lovegrove Une journée comme les autres, ou presque, dans un grand magasin de demain, Days. Les êtres humains s'y croisent, s'ignorent et pourtant les actions de...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *