Adultes

Gallica / 2 – Henri Loevenbruck

Loevenbruck-2.jpg

Le jeune Bohem poursuit sa quête : sauver les Brumes, animaux fabuleux, de l’extinction. La licorne lui ayant révélé qu’il doit trouver les portes du Sid, il se met en route avec ses compagnons et sa douce amie, Vivienne. Il traverse le royaume, visite de grandes villes telles que Carnute et Lutèce, ce qui nous vaut quelques belles reconstitutions. Avec l’aide des Compagnons, des louvetiers et d’une jeune voleuse parisienne, il arrivera sur le site mystérieux de Karnak, là où l’attend son ennemi Laïloken, autrement appelé Merlin. Mais Vivienne a disparu… et le chef de la Milice du Christ, le terrible Dumont Desbardes, pourchasse Bohem. Et les royaumes de Gallica et de Brittia entre en guerre, une guerre sanglante et inutile.

Comme toujours, l’écriture de Lœvenbruck est fluide et agréable à lire. Les enjeux sont classiques, pas ambitieux mais le côté fabuleux de la quête lui donne un intérêt particulier. Avec Lœvenbruck, les amis sont fidèles et les amoureuses passionnées ; les méchants sont vraiment méchants et les héroïnes sans faille. Mais il fait parfois bon se glisser dans des schémas traditionnels. Cette trilogie plaira certainement aux adolescents qui aiment le mélange du Moyen Age et du fabuleux tout en restant dans une trame clairement historique.

Henri Loevenbruck sur Mes Imaginaires

Gallica – 2 : la voix des Brumes, Henri Lœvenbruck, Bragelonne, mai 2004, 374 pages, 20€

A lire aussi :

La brèche – Christophe Lambert "Le plus important, pour moi, était d'essayer de retranscrire les sensations que les GI avaient dû éprouver en ce terrible matin du 6 juin, c'est-à-...
La nuit du minotaure – Paul Halter Comme vous le savez certainement, nous vivons au milieu de monstres tous plus repoussants les uns que les autres : vampires, loups-garous, golem, Lévi...
Grandclapier – Joann Sfar Après L’Eternel, roman pour adultes, Joann Sfar se lance dans la littérature jeunesse avec Grandclapier, premier tome d’une série de fantasy, nous ann...
Plus de morts que de vivants – Guillaume Gué... Vous prendrez bien une petite frayeur ? Une grosse même, une vraie grosse frayeur, ça vous tente bien sûr... Ceci dit, se débarrasser de 647 collégien...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *