Adultes

Le Codex Merlin / 2 – Robert Holdstock

Holdstock 2Où nous retrouvons Jason et Merlin. Jason, après s’être fait poignardé par son fils aîné, part à la recherche du second, Kinos, sur l’île d’Alba, l’île des morts et de ceux à naître. Il a pour cela fait appel a d’anciens Argonautes ressuscités. Merlin est lui aussi sur Alba où il retrouve Médée et doit aider le guerrier Urtha a reconquérir sa forteresse conquise par les morts.
Tout cela pourrait tenir en 150 pages, et encore, or nous en avons 393 dans ce second livre du Codex Merlin. Robert Holdstock écrit, écrit, écrit, mais il ne se passe strictement rien, si ce n’est un combat et une scène de retrouvailles Merlin-Médée. Le reste : vagues souvenirs de Merlin, le brouillard, l’esprit d’Argo, quelques considérations sur l’amitié…
L’ayant achevé je me demande même ce que j’ai lu : il n’y a pas d’histoire à proprement parlé mais beaucoup de texte, pas désagréable à lire, mais où va-t-on ?
Un second tome aussi déconcertant que le premier…

Robert Holdstock sur Mes Imaginaires

Le Codex Merlin – 2 : Le Graal de fer, Robert Holdstock (The Iron Grail. Book two of the Merlin codex, 2002), traduit de l’anglais par Thierry Arson, Le Pré aux Clercs, mars 2004, 393 pages, 19,90€

A lire aussi :

Lignes de vie – Graham Joyce Après la Seconde Guerre mondiale à Coventry, Grande-Bretagne. La vie quotidienne d'une famille à peu près comme les autres. Quelques particularités ce...
Monument – Ian Graham Ballas est un dur à cuire, un vrai de vrai. Le héros de ce one shot (enfin) de fantasy est un gros méchant qui se fait tabasser des dizaines de fois e...
Mémoires d’un maître faussaire – Willi... Une couverture beaucoup moins tape-à-l’œil que les autres, élégante même, et c’est ce livre que je choisis parmi les quinze kilos arrivés le week-end ...
Merfer – China Miéville Par quel bout commencer le résumé du foisonnant dernier roman de China Miéville ? Ce Britannique à l'imagination fertile n'en finit pas d'inventer des...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *