Adultes

Oms en série – Stefan Wul

Wul-1.jpgLa Terre n’est plus. Une poignée d’êtres humains survivants a été recueillie par les Draags, extra-terrestres de type insectoïde. Sur leur planète, les hommes sont devenus des animaux de compagnie, un peu mieux traités que des chiens car les Draags sont de bons maîtres, mais surveillés de près grâce à des colliers. Terr a été adopté par la jeune et insouciante Tiwa qui le laisse écouter son casque diffuseur de savoir. Et Terr devient rapidement intelligent. Il rompt sa chaîne et retrouve ses semblables, hommes rebelles qui vivent dans les entrailles de la planète en préparant leur exode.

Un grand classique de la SF française sur le thème des extra-terrestres et de la liberté individuelle. Humains et Draags sont à la fois émouvants, sincères et attachants ; rien n’est manichéen, si l’on excepte la fin un peu trop « happy end » (« Dans le soir doré descendant sur la mer, deux vaisseaux s’accotaient l’un à l’autre, comme deux amis. Des hymnes draags et des chants d’oms ondulaient dans la brise« ).

Ce livre a inspiré un dessin animé de René Laloux en 1973 (dessins de Roland Topor) : La Planète sauvage.

Oms en série, Stefan Wul, Denoël (Présence du Futur), 1999, 190 pages

A lire aussi :

La Quête d’Ewilan – Lylian & Bald... La bande dessinée s’empare de la série à succès de Pierre Bottéro, La Quête d’Ewilan. C’est bien le moins puisqu’il y est question de force créatrice ...
La brèche – Christophe Lambert "Le plus important, pour moi, était d'essayer de retranscrire les sensations que les GI avaient dû éprouver en ce terrible matin du 6 juin, c'est-à-...
Meddik – Thierry Di Rollo Lire un roman de Thierry Di Rollo est toujours une épreuve. Les âmes sensibles peuvent s'abstenir et les futurs lecteurs être prêts à contempler les t...
Les fils de l’air – Johan Heliot La famille royale n'a pas été arrêtée à Varennes comme vous le croyez, non. Pour la bonne et simple raison qu'elle avait déjà fui la France depuis l...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *