Jeunesse

La malédiction d’Halloween – Christophe Lambert

Lambert 1Nuit d’Halloween dans l’Etat du Texas. Un écrivain de série B en manque d’inspiration ouvre sa porte à trois gamins : un punk, un moine et un vampire. Mais les trois gamins sont-ils vraiment déguisés ? Tom Grogan en est de moins en moins persuadé, surtout lorsqu’ils lui déclarent d’un ton sinistre : « Trois vies pour trois morts » et qu’une salve d’éclairs bleus le projette au sol.. Il parvient à s’enfuir mais découvre que le parcours des trois monstres est jonché de cadavres : revenus de l’au-delà, ils cherchent à se venger de ceux qui, une nuit d’Halloween les ont accidentellement tués.

Voilà une alternative aux romans « Chair de poule » pour enfants pas trop sensibles. C’est assez traditionnel mais bien ficelé et bourré de clins d’œil humoristiques pour trentenaires… Pas indispensable, mais certains enfants aiment le genre. A partir de 10-11 ans.

Christophe Lambert sur Mes Imaginaires

La malédiction d’Halloween, Christophe Lambert, Degliame (Le Cadran Bleu), 2000, 135 pages, 6,40€

A lire aussi :

Nuits-lumière, mystères en Guillestrois – Pi... Franck, la trentaine, est envoyé dans les Hautes Alpes pour faire des repérages ; il sillonne donc la région pour trouver les lieux d'un prochain tour...
Le camp – Christophe Nicolas Ce roman-là m’a prise le premier jour du printemps et m’a scotchée tout le dimanche dans mon fauteuil. A peine si j’ai mangé. Il fallait que je sache....
Lady Rudge – Sonia Quémener J’ai découvert les éditions le Peuple de Mü grâce aux romans d’Emmanuel Quentin. La maison est dynamique, les auteurs nombreux et leurs imaginaires pr...
Ames de verre – Anthelme Hauchecorne Combien y a-t-il de possibilités dans la vraie vie, la vôtre, la mienne, celle de tous les jours, qu’un nommé Anthelme Hauchecorne écrive de la fantas...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *