Adultes

Les étoiles meurent aussi – Christophe Lambert

Lambert-1.jpg

Voici, résumé en quatrième de couverture, l’argument de la collection Quark noir : « Quark Noir : la science kidnappe le polar ». Biopuces, animats, ordinateurs moléculaires, clonage d’organes : autant de découvertes en cours, autant de milliards à la clé. De quoi tenter les gros requins, toujours à l’affût d’utilisations perverses financièrement juteuses. Mais le World Ethics and Research, organisme de sécurité officiel, dispose d’un atout majeur : Mark Sidzik, l’astrophysicien devenu enquêteur de l’ombre, qui traque les pillards de la science, prédateurs du 3ème millénaire.

Christophe Lambert se prête au jeu de cette collection qui fonctionne comme Le Poulpe : un héros, plusieurs auteurs. Dans cet épisode, Mark Sidzik, agent du WER (World Ethics and Reseach), est envoyé en mission par Pierre Kujavinski, au nom de la fondation Prométhée : il devra aller en Australie pour connaître la teneur des travaux de J.P. Kotto sur la fusion contrôlée. Pour Kotto, la fusion est l’énergie de l’avenir car renouvelable et inépuisable alors que les autres sources d’énergie n’en ont plus pour longtemps.
Mais Mark est espionné. Alors qu’il est satisfait des recherches de Kotto et va établir un rapport positif pour la fondation Prométhée, un collaborateur de Kotto (qui a été menacé et contraint de le faire) lui remet des renseignements susceptibles de mettre en doute la fiabilité de la fusion (il y aurait des effets dangereux). Mark doute, puis comprend qu’il est manipulé.

Christophe Lambert s’en sort gentiment et nous offre un bon petit polar de SF. Ceux qui pirataient les messages de Mark sont en fait ses alliés contre la fondation qui combat la fusion au nom des lobbies du pétrole. On y croit, même si les cadavres s’accumulent un peu trop dans la deuxième partie (Mark a une aventure avec une belle allemande blonde qui lui tombe dans les bras et meurt égorgée). Beaucoup de gentils meurent. Tout s’accélère et le suspense est à son comble à la fin. Un brin d’humour avec un second rôle assez marrant : Fred Cailloux, dit l’emmerdeur Cailloux, copain et collègue de Mark.
Sans prétention : on passe un bon moment.

 

Christophe Lambert sur Mes Imaginaires

Les étoiles meurent aussi, Christophe Lambert, Flammarion (Quark Noir), 2000

A lire aussi :

Morgane – Claudine Glot C'est à une entreprise bien difficile que s'attellent les éditions Adam Biro : retracer pour les adolescents en moins de quatre-vingts pages la vie ...
Sprague – Rodolphe Et un beau jour, la mer a disparu... Alors Pip et Viv, les jumeaux de Sprague tentent l'aventure et vont la chercher, droit vers l'houest, sous la c...
Jolies ténèbres – Vehlmann & Kerascoët... On dit souvent que les enfants sont innocemment cruels, qu'ils sont capables du pire comme du meilleur parce qu'ils ne distinguent pas le Bien du Mal....
La voie des oracles / 1 – Estelle Faye Suite aux invasions barbares, il ne reste plus grand-chose de l'Empire romain. Thya est la fille du glorieux général romain Gnaeus Sertor, jadis victo...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *