• Ceux qui n’oublient pas – Clément Bouhélier

    Sur le quai d'une gare, une femme brise une éprouvette. Ainsi déclenche-t-elle une épidémie fulgurante : maux de tête, maladie de l'oubli puis catatonie. Tout le monde semble touché sans distinction. Tout le monde sauf ceux qui n'oublient pas.

  • Vongozero – Yana Vagner

    Parce que les éditions Mirobole ont décidé de tourner notre regard vers la méconnue littérature slave, au sens large, et encouragée par de nombreux avis positifs, j’ai ouvert Vongozero avec plaisir, voire avec enthousiasme. Hélas, mille fois hélas, je me suis terriblement ennuyée à la lecture de ce roman qui raconte le périple de quelques banlieusards moscovites à la recherche d’un lieu où échapper à l’épidémie mystérieuse qui décime le pays. Je suis d’abord partie sur une méprise : je croyais qu’il s’agissait d’un roman de zombies. Il a bien fallu me rendre à l’évidence : pas de morts-vivants, les hommes et les femmes touchés par l’épidémie d’on ne sait quoi ne…

  • Virus 57 – Lambert et VanSteen

    Si votre ado ne lit plus. Si vous avez envie de le scotcher avec un thriller prenant et bien construit : Virus 57 est fait pour vous, et pour lui. Tout commence par deux adolescents qui meurent de façon foudroyante un jour de canicule : pris de convulsions, ils vomissent du sang noir et tous ceux qui se trouvent autour meurent de même. Tommy Bannister, directeur adjoint du Center of Diseases Control ne tarde par à trouver le point commun entre les deux victimes : ils sont nés par inséminations artificielles du même donneur, un certain Gary Zaboly, disparu de la circulation depuis dix ans. Et ses descendants sont au nombre de cinquante-sept.…

  • Feed – Mira Grant

    2014. Croyant vaincre le cancer, le rhume et le reste, Mira Grant imagine que des chercheurs lâchent sur le monde le virus Kellis Amberlee qui transforme les humains en zombies. Aussitôt mort, le cadavre revient à une forme de vie et s’en prend aux vivants. Le virus peut également être inoculé et tous les humains en sont porteurs à l’état latent. Tel est le contexte, l’origine de l’invasion zombie que l’auteur explique longuement plusieurs fois, à la différence de bien des romans du genre où aucune origine scientifique ou autre n’est avancée. C’est que Feed n’est pas à proprement parler un roman de zombies. Les morts-vivants sont ici un contexte,…