• L’Adjacent – Christopher Priest

    Un nouveau roman de Christopher Priest est toujours un plaisir pour ses fans, un jeu de piste subtil qui peut cependant se transformer en épreuve pour qui ne vénère pas l'univers de l'écrivain britannique.

  • Le cercle de Farthing – Jo Walton

    En imaginant que la Grande-Bretagne accepte la paix proposée par l'Allemagne nazie en 1941, Jo Walton construit une uchronie intéressante dont elle explore efficacement les conséquences. Malheureusement, l'intrigue policière ne tient pas la route et les personnages ne convainquent pas.

  • Anno Dracula – Kim Newman

    Et si finalement, Dracula avait survécu... Et s'il avait épousé la reine Victoria, poursuivant ainsi son plan d'invasion de la Grande-Bretagne... Et si désormais, vampires et sang-chauds vivaient ensemble sans plus se cacher les uns des autres...

  • Aucun homme n’est une île – Christophe Lambert

    Tenter une uchronie sur la révolution castriste était un pari risqué. Fidel Castro a beau être toujours de ce monde, les Soviétiques, la guerre froide, c’est quand même de l’histoire ancienne. Aujourd’hui, on a les Islamistes, qui n’ont pas encore pris par la force un territoire occidental mais allez savoir… Heureusement, cette époque ne manque pas de héros, au premier rang desquels Che Guevara. Et surprise, Ernest Hemingway qui grâce à la magie du genre décide de ne pas se suicider et d’aller interviewer Castro sur place, en juillet 1961. Or figurez-vous que ce leader n’est pas en bonne position : suite à un débarquement américain parfaitement organisé, ses troupes ont…