• Le bâtard de Kosigan / 1 – Fabien Cerutti

    Oyez, oyez braves gens et lecteurs : voilà de la fantasy française ! Il fut un temps, pas si ancien, où je me cachais dans le plus sombre des trous à une telle annonce. Aujourd’hui, je me retiens à peine de faire passer avant tous les autres les romans d’auteurs français inconnus ou presque s’adonnant à la fantasy. Qu’est-ce qui m’arrive ? Le meilleur de ce qui peut arriver à un lecteur : l’émerveillement, le plaisir et le goût renouvelé d’une belle langue française maniée avec humour, savoir et intelligence. J’ai pourtant déjà croisé le chemin de bien des mercenaires de papier, de ces hommes plus malins que forts, souvent marqués par la vie…

  • Martyrs – Oliver Peru

    Voilà un livre, comme il y en a trop peu, qui redonne foi en la fantasy française. On ne peut guère oublier quand on en lit, que les Anglo-saxons font toujours souvent mieux tant pour ce qui est de la richesse de l’intrigue, de la complexité des personnages et surtout de la qualité littéraire. Oliv(i)er Peru se distingue donc haut-la-main dans le paysage francophone actuel, il était temps, je ne savais plus quoi répondre à la simple question : « et en fantasy française, vous nous conseillez quoi ? ». Helbrand et Irmine Lancefall sont des assassins, des tueurs professionnels de la race des Arserkers. Barbares sanguinaires pour les uns, guerriers de légende pour…

  • Le voleur aux esprits – Rachel Aaron

    Voici un nouveau bandit, pas meurtrier celui-là, juste voleur, mais le meilleur du monde d’après ses dires. Il s’appelle Eli Monpress, vit dans le royaume de Mellinor dirigé par le roi Henrith de la maison d’Allaze, comme tous les rois depuis la fondation quatre cents ans auparavant. Eli n’opère pas seul, il a dans sa troupe Joseph Liechten, bretteur et Nico, démonengeane. Leur dernier plan en date : kidnapper le roi Henrith et demander une rançon. Mais au moment où commence le roman Eli est prisonnier dans les oubliettes du château, il va donc falloir qu’il commence à en sortir. Ce qu’il fait facilement en s’accordant les bonnes grâces de la…

  • Farlander – Col Buchanan

    Le Saint Ordre de Mann a pris le pouvoir à la suite d’un coup d’Etat et depuis cinquante ans, son Empire ne cesse de s’accroître à force de guerres et de conquêtes. Le culte mannien est devenu religion d’Etat et le Saint Patriarche fait figure de potentat. Pour l’heure, il s’agit d’une Sainte Matriarche, pas moins cruelle ni ambitieuse. Elle souhaite que son fils Kirkus lui succède à la tête de l’empire de Mann. Mais tout à son oisiveté insouciante et sanguinaire, Kirkus a capturé puis tué une jeune fille placée grâce à un sceau sous la protection des Rōshuns. Et quand un porteur de sceau meurt assassiné, un Rōshun…

  • Wastburg – Cédric Ferrand

    Plongée immédiate et sans bouée dans Wastburg, étrange cité installée entre les deux bras d’un fleuve. C’est glauque, c’est sale, ça pue et ça s’entre-tue, bref, c’est extrêmement réjouissant malgré quelques défauts très dommageables. Pas de résumé cependant puisqu’il n’y a pas d’intrigue à proprement parler. Un grand nombre de personnages se croisent dans les ruelles obscures de cette ville dangereuse et corrompue, mais c’est Wastburg elle-même qui fait figure d’héroïne. Ses rues, ses gardoches, son burgmaester et son passé magique qui n’est presque plus qu’une légende. Il y a longtemps, peut-être cinquante ou soixante ans, les majeers régnaient sur Wastburg. Mais après la Déglingue, toute magie a quitté la…