• La confrérie de l’horloge – Arthur Slade

    Voici un livre qui plonge son lecteur dès les premières pages dans une ambiance étrange. Dès le prologue, on a envie d’en savoir plus sur les activités du docteur Cornélius Hyde qui au fond de sa cave, en 1860, semble mener des expériences sur les animaux. « Pour la science ».  Exclu, de la Société des sciences de Londres parce que ses petites manipulations chimiques et anatomiques relèveraient plus de la sorcellerie que de la recherche… Il faut dire que Magnus, son chien doté de dents d’acier, est effectivement une insulte à la nature. Mais Modo n’est-il pas lui aussi une aberration ? Recueilli par M. Socrate dans un cirque, élevé, éduqué…