• Les mains d’Orlac – Maurice Renard

    En 1912, le docteur Alexis Carrel réussit les premières cultures de tissus humains. La même année, Gaston de Pawlowski imagine des banques d’organes dans son roman Voyage au pays de la quatrième dimension. Après Mary Shelley et H.G. Wells, la littérature française d’anticipation scientifique se lance elle aussi à l’assaut d’un thème qui fera florès en science-fiction : la greffe d’organes et les transformations de l’être humain. C’est en 1920 que le rémois Maurice Renard écrira le premier chef-d’œuvre français du genre. Maurice Renard : le précurseur de l’anticipation fantastique Maurice Renard naît en 1875 dans une famille très aisée. Très tôt, il se prend d’admiration pour Edgar Poe, Hoffman,…