• L’oeil de Chaac – Emma Lanero

    Pour son premier roman, Emma Lanero nous offre un roman original qui commence au moment de la chute de l'empire maya et se poursuit de nos jours. Action et aventures au rendez-vous, mais pas que...

  • D’or et d’émeraude – Eric Holstein

    Si vous avez comme moi été moyennement emballé par le précédent et premier roman d’Eric Holstein, Petits arrangements avec l’éternité,  vous pouvez l’oublier : celui-ci est beaucoup mieux. Vraiment beaucoup mieux. Il faudra certes, pour l’apprécier, que l’amateur d’uchronie se double d’un amateur de romans historiques, en particulier de ceux qui retracent l’épopée des conquistadores. Trois parties, trois époques, un lieu. Le jeune Simon, né en Colombie et adopté par un couple de Français, arrive à Bogota pour se confronter à son pays d’origine. Ses parents adoptifs ne lui ont jamais caché sa naissance et leur parcours, mais il a envie d’en savoir plus, après vingt-cinq ans de quasi indifférence. Il s’intègre…

  • La porte des mondes – Robert Silverberg

    1963 : Dan Beauchamps, adolescent anglais, part chercher l’aventure au royaume des Aztèques. Après une éprouvante traversée de six semaines, le jeune homme arrive dans cet empire grandiose, cœur de la civilisation et de l’économie mondiale. Que s’est-il passé ? C’est qu’en 1348, ce n’est pas un tiers mais bien trois quarts de la population européenne qui ont été décimés par la peste noire. Quasi anéantie, l’Europe ne résiste pas à l’invasion des Turcs dont le royaume s’étend, à son apogée au 19ème siècle de Constantinople à New Istanbul, que quelques patriotes résistants continuent à appeler Londres. La porte des mondes est une uchronie plaisante qui réjouira les plus jeunes…