• Cité 19 – Stéphane Michaka

    Une jeune héroïne, un voyage dans le temps et de mystérieuses expériences en laboratoire : tels sont les ingrédients du premier roman jeunesse de Stéphane Michaka, qui nous a habitués à plus de complexité et de consistance...

  • Douze ans sept mois et onze jours – Lorris Murail

    Parce qu'il n'en peut plus de ce fils qui se conduit comme une mauviette, Jack Stephenson décide de l'abandonner dans une cabane au fond des forêts du Maine. Walden devra s'y débrouiller avec deux livres de Thoreau et quelques vivres. Un peu expéditif cette manière de faire de son fils un homme, mais tout s'explique peu à peu...

  • L’encre et le sang – Thilliez & Scalese

    William Sagnier aurait pu être un bon écrivain. Si sa maîtresse et éditrice Cassandra Brandström ne lui avait pas piqué son manuscrit pour le refiler à son autre amant, Jack Malcombe, il aurait connu la gloire dont se repait maintenant le faussaire, à sa place. Bien décidé à se venger avant d’en finir avec sa vie ratée, William arrive à Hong Kong où les amants sont en tournée de promotion. C’est au fond d’un bouge minable que son destin croise celui de celle qui l’attend : une vieille machine à écrire à laquelle il manque la lettre G. A la phrase écrire sur la feuille déjà insérée, « I’m Yours », il ajoute…

  • La secte sans nom – Ramsey Campbell

    La secte sans nom est d’abord un roman. A la fin des années 70 à Londres, Barbara Waugh est agent littéraire. Elle s’occupe avec passion et professionnalisme de ses auteurs car son travail est toute sa vie depuis qu’elle a perdu sa fille Angela. La petite a disparu neuf ans auparavant alors qu’elle avait quatre ans : un inconnu est venu la prendre à l’école et personne ne l’a jamais revue. Un corps méconnaissable a été identifié comme le sien. Angela était une enfant particulière, très éveillée, qui semblait apaiser son entourage. Elle avait une forte tendance à parler seule, ou avec son père, mort avant sa naissance. Alors quand quelqu’un…

  • Mulengro – Charles de Lint

    La police d’Ottawa se trouve confrontée à une série de crimes atroces et inexplicables : des corps déchiquetés, des témoins hallucinés et tremblants qui parlent d’homme en noir entouré d’une fumée maléfique. Il s’avère bientôt que les victimes sont des Gitans. Janfri est gitan lui aussi, même s’il ne vit plus avec ceux de son peuple. Il n’en a pas abandonné l’esprit mais loge dans une maison et gagne de l’argent grâce à son violon, en enregistrant des disques pour les « Gadje », ceux qui ne sont pas Gitans. Tout comme Ola qui écrit des livres sur les pouvoirs des plantes avec Jeff Owen, un ami, Janfri n’est pas vraiment à l’aise, tiraillé entre un…