• La comtesse sanglante – Valentine Penrose

    Le Dracula de Bram Stoker a eu un père et une mère : Vlad Tepès et Erzsébet Bathory, autrement surnommée la comtesse sanglante. Ce livre nous raconte sa vie, moins comme un roman que comme une biographie : ses ancêtres, son pays, son époque, les alliances et coutumes de son clan. Et bien sûr ses vilaines habitudes qui l’ont rendue célèbre, accentuées après la mort de son mari : torturer de jeunes servantes, se baigner dans leur sang pour rester éternellement jeune et belle. Car elle était belle, puissante et riche, appartenant à l’une des plus grandes familles de Hongrie. Alors le silence s’est fait autour de ses méfaits, si…