• Snuff – Chuck Palahniuk

    Pour finir sa carrière en beauté, Cassie Wright, star du porno, n’hésite pas : un gang bang géant avec six cents participants masculins et elle pour seule héroïne. Un défi, voire pire, un suicide par le sexe, car qui pourrait survivre à une telle avalanche de mâles en rut ? Le lecteur peut-être, le lecteur assez curieux pour se dire qu’il doit y avoir autre chose que des membres dans ce bouquin de Chuck Palahniuk. La narration déjà ne prend pas le chemin d’une description qui deviendrait rapidement lassante. Le lecteur suit, depuis la salle d’attente, trois candidats masculins au grand show, d’abord désignés par leur seul numéro : le 72, le 137…

  • Choke – Chuck Palahniuk

    C’est le troisième livre de Chuck Palahniuk que je termine, et me voilà dans la même indécision qu’à la fin de la lecture des deux précédents : où va-t-on, qu’est-ce que Palahniuk tente de nous dire ? Il interroge, il choque, il met mal à l’aise, c’est certain, et après ? Tentative de résumé. Victor Mancini est figurant vivant dans un faux village de pionniers : tous les jours, il rejoint Dunsboro la Coloniale en 1734 où tout anachronisme est puni du pilori. Un figurant mâche du chewing-gum,  a gardé sa montre, sifflote un air des Beatles, porte un tee-shirt ? Pilori. Pour échapper à l’insanité de ce job, les figurants se…

  • Berceuse – Chuck Palahniuk

    Carl Steator est un homme seul. Il y a vingt ans, sa femme et son bébé sont morts dans leur sommeil et depuis, il survit. Journaliste, il se voit confier une enquête sur la mort subite du nourrisson. Répertorier les cas, aller sur place, que s’est-il passé ? Doué d’un sens aigu du détail, il ne tarde pas à remarquer que les parents des enfants morts ont tous un livre de comptines, dont certains encore ouverts page vingt-sept sur un poème traditionnel africain. Berceuse de mort, ne tarde-t-il pas à comprendre, qui endort pour toujours. Il n’est pas le seul à connaître le pouvoir de ce poème. Helen Hoover Boyle,…