• Redrum – Jean-Pierre Ohl

    De Jean-Pierre Ohl, j’ai pu apprécier il y a quelques temps Les maîtres de Glenmarkie, roman très écossais et très brillant dans l’univers dickensien. Les mêmes qualificatifs s’appliquent à Redrum, le maître étant désormais Stanley Kubrick. Stephen Gray s’intéresse à un art révolu : le cinéma en 2D. Spécialiste de Stanley Kubrick, il est invité à participer à un colloque sur l’île écossaise de Scarba, là même où vécurent ses ancêtres, des générations de pêcheurs bas du front que son père a fui pour devenir ingénieur. L’invitation émane d’un certain Némos Onésimos, un industriel milliardaire reconverti dans le mécénat culturel. Il est l’inventeur de la Sauvegarde, un procédé informatique permettant de stocker…