• Descendre en marche – Jeff Noon

    De cet auteur britannique culte dans son pays, la quatrième de couverture de Descendre en marche nous dit qu’il « construit une oeuvre singulière, alliant expériences littéraires et incursions dans les territoires imaginaires ». Faisant part il y a peu de mon intérêt pour  Descendre en marche, quelqu’un a cru bon de signaler que pour qu’on l’apprécie, il faudrait qu’il soit traduit… Certes, ce roman n’est ni linéaire ni démonstratif, mais il plonge le lecteur bienveillant dans un univers unique, riche même si délabré. Et la langue est à l’image de son propos : libre et novatrice. Marlene la narratrice est une ancienne journaliste. Elle écrit dans des cahiers, pour ne pas oublier.…