• Passés recomposés – Anthologie

    « Le nez de Cléopâtre, s’il eût été plus court, la face du monde aurait changé » : déjà au 17ème siècle un Français, un certain Blaise Pascal, donnait dans l’uchronie (sans le savoir…). Aujourd’hui ils sont treize à tenter pour Nestiveqnen l’aventure d’un genre difficile, qui propose une vision alternative de l’Histoire. Il leur a été demandé de ne pas se cantonner au 19ème siècle (pour ne pas refaire une anthologie steampunk, puisqu’il en existe une excellente : Futurs antérieurs chez Fleuve Noir). Le recueil s’ouvre donc sur une Egypte pharaonique revisitée, puis explore la période moderne (1618, 1748) pour s’attarder ensuite sur les débuts de l’ère contemporaine (1793, 1796), explorer…

  • Les Hauts Esprits – Claude Ecken

    Claude Ecken prend son temps pour écrire, c’est donc avec plaisir que l’on ouvre une nouvelle parution, même si l’écriture date déjà de quelques années. Il se frotte une fois encore au fantastique, sans chercher, comme cela se fait beaucoup aujourd’hui, à rivaliser avec les Anglo-saxons en utilisant leurs ficelles, leurs schémas narratifs pour un résultat qui au mieux sent le pastiche, au pire, la débandade. Nous sommes ici dans la France profonde, celle du Sud qui mêle taiseux et cancaniers, vieilles croyances et pragmatisme paysan. Au cœur de l’intrigue, un virage qui accumule les accidents meurtriers. Un, deux ,trois, quatre véhicules viennent s’encastrer dans le chêne qui le domine,…