Murail Lorris


Douze ans sept mois et onze jours – Lorris Murail

Parce qu’il n’en peut plus de ce fils qui se conduit comme une mauviette, Jack Stephenson décide de l’abandonner dans une cabane au fond des forêts du Maine. Walden devra s’y débrouiller avec deux livres de Thoreau et quelques vivres. Un peu expéditif cette manière de faire de son fils un homme, mais tout s’explique peu à peu…


Les cornes d’ivoire / 1 – Lorris Murail

Premier tome d’une trilogie dans laquelle Lorris Murail propose une situation originale : l’Europe (ici, le Septentrion) a été dévastée par la peste et l’Afrique s’est développée, notamment grâce au trafic d’esclaves blancs, les cornes d’ivoire. On ne sait pas de quand date l’épidémie, mais on comprend que les Blancs […]


L’expérienceur – Marie-Aude & Lorris Murail

Qui est Jean Delmotte ? Celui qu’on appelle le docteur Miracle fut médecin pendant la guerre d’Afghanistan, puis est devenu le patron de la clinique Bel Air à Digne-les-Bains. Il est aussi l’auteur d’un livre sur les EMI, les Expériences de Mort Imminente, car depuis la guerre, il a rencontré […]