• Vongozero – Yana Vagner

    Parce que les éditions Mirobole ont décidé de tourner notre regard vers la méconnue littérature slave, au sens large, et encouragée par de nombreux avis positifs, j’ai ouvert Vongozero avec plaisir, voire avec enthousiasme. Hélas, mille fois hélas, je me suis terriblement ennuyée à la lecture de ce roman qui raconte le périple de quelques banlieusards moscovites à la recherche d’un lieu où échapper à l’épidémie mystérieuse qui décime le pays. Je suis d’abord partie sur une méprise : je croyais qu’il s’agissait d’un roman de zombies. Il a bien fallu me rendre à l’évidence : pas de morts-vivants, les hommes et les femmes touchés par l’épidémie d’on ne sait quoi ne…

  • Je suis la reine – Anna Starobinets

    Mirobole Editions  est une jeune maison bordelaise qui ambitionne de faire pénétrer le lecteur « dans des mondes inconnus à travers leurs deux collections, « Horizons noirs » pour la littérature policière et « Horizons pourpres » pour la littérature fantastique ». Le dépaysement passe aussi par la géographie puisque les auteurs de chez Mirobole seront polonais, turcs, moldaves et autres destinations plus ou moins incertaines. Les auteurs russes sont aussi au programme avec Je suis la reine d’Anna Starobinets, un recueil de nouvelles fantastiques. Plusieurs lignes de force sous-tendent les nouvelles de ce recueil. Anna Starobinets plonge son lecteur dans la Russie d’aujourd’hui, celle des gens ordinaires dans leur quotidien. Un quotidien généralement déprimant,…