• Le dernier monde – Céline Minard

    Voilà, encore une fois, ça ne va pas être facile… Ne pas aller dans le sens du vent, surtout quand celui-ci est soufflé par Libération, Télérama, Le Figaro… pas facile… Et quand le seul élément biographique donné sur la 4ème de couverture signale que l’auteur « a étudié la philosophie« … pas facile… Mais bon, je me lance, à mes risques et périls. Tout commence dans l’espace, alors que le cosmonaute un tantinet caractériel, Jaume Roiq Stevens, refuse de regagner la Terre quand on le lui demande. Bien lui en a prend puisque pendant ce temps-là sur Terre justement, le genre humain disparaît. Hommes, femmes et enfants ont pour ainsi dire fondu,…