• La couleur de la peur – Malorie Blackman

    Kyle est dans le train avec sa classe pour une sortie théâtre quand l’accident survient : le train déraille. Le jeune garçon est le premier à retrouver ses esprits. Sain et sauf, il ressent pourtant d’étranges tiraillements et bientôt des voix dans son crane. Des images s’imposent à lui et il comprend qu’il partage les cauchemars des blessés du compartiment, camarades de classe ou inconnus. Ces cauchemars concernent parfois le passé des protagonistes, leur avenir, ou bien un monde totalement différent du nôtre, où par exemple, des hommes fabriquent des instruments de musique en peau d’humain. Globalement, tous ces cauchemars sont assez réussis, donc effrayants, certains de facture classique et d’autres…

  • Les Douze Royaumes / 1 – Fuyumi Ono

    Yôko est une ado japonaise de seize ans apparemment comme les autres. Plutôt bonne élève, obéissante, quelques amies. Jusqu’au jour où un beau jeune homme blond fait une entrée fracassante dans sa vie : il entre dans le lycée, se met à genoux devant elle en l’appelant « Maîtresse » et lui demande de partir avec lui pour sa propre protection. Elle est plutôt contre mais n’a pas le choix car il l’entraîne avec lui, faisant voler en éclat toutes les vitres du lycée. Poursuivis par des yôma (démons animaux), ils traversent une dimension indéterminée et Yôko se retrouve seule sur une plage, dans un monde qu’elle va devoir découvrir : les…

  • V-Virus – Scott Westerfeld

    Le narrateur : Cab, 19 ans, étudiant en biologie fraîchement débarqué à New York de sa campagne natale. Son problème : une envie de sang et de sexe quasi incontrôlable. La solution : s’enrôler dans la Garde de Nuit. Et c’est ce que Cab a fait depuis qu’il est porteur sain d’un virus qui transforme les gens en vampires, ou plutôt en peeps, ce qui revient au même. Sa mission principale est de retrouver Morganne, la fille qui l’a contaminé, mais aussi celles à qui il a refilé le virus en couchant avec elle, en particulier Sarah. C’est sur cette traque que s’ouvre le roman, et un peep en peine…

  • Les Enfants du rêve / 1 – Laurent Poujois

    « On raconte que dans Ulthar, de l’autre côté de la rivière Skaï, aucun homme n’a droit de tuer un chat. » Si cette phrase vous rappelle quelque chose, vous êtes certainement un lovecraftien averti et dans ce cas, vous ne serez certainement pas déçu par l’exercice difficile auquel se livre Laurent Poujois dans son premier cycle science-fictif. Il m’a toujours semblé assez périlleux d’essayer de réinvestir un univers d’écrivain, de se l’approprier pour y faire évoluer ses propres personnages. Si Poujois y parvient plutôt bien, c’est certainement qu’il a su créer des personnages et une intrigue autonomes, dans un univers référentiel et nostalgique. Nous avons quatre adolescents vivant sous terre comme…

  • Les aventures fabuleuses, cocasses et incroyables de Till Brindille – Cat Weatherill

    Placez un petit bonhomme en bois dans un monde d’êtres humains, et vous aurez un roman sur la différence ; qu’il soit orphelin, déraciné et fugitif, et l’on aborde le thème de la difficulté d’être au monde ; si la tendresse est au rendez-vous et la cruauté là où on ne l’attend, vous éviterez tout manichéisme ; en saupoudrant largement d’aventures intrépides et de paysages exotiques, vous obtiendrez un sympathique roman des plus divertissants. Le jeune Till Brindille a un jour jailli d’un œuf sous le regard de Pignon et Coloquinte Grenier qui vont devenir ses parents adoptifs. Petit garçon de bois très travailleur, inépuisable, Till s’intègre bien à sa…