• Le dernier voyage d’Horatio II – Eduardo Mendoza

    Le commandant Horatio II consigne jour après jour dans son Respectueux Rapport tous les faits et gestes de l’équipage et des passagers de son vaisseau. Force nous est donc donné de constater que c’est un incapable fini et que chacun fait à bord ce qu’il a envie. Il n’y aurait peut-être pas lieu de s’inquiéter si les passagers n’étaient des membres irrécupérables de Femmes Dévoyées, de Vieillards Imprévoyants et de Délinquants, envoyés dans l’espace sans destination précise, pourvu qu’on s’en débarrasse… Le régime d’eau putride et de bouillies de riz conduisant ce charmant équipage au bord de la révolte, le commandant doit rejoindre les stations spatiales qu’il croise au hasard…

  • Sans nouvelles de Gurb – Eduardo Mendoza

    Ils sont deux. Deux extraterrestres venus d’une lointaine planète pour explorer la Terre. Et pour mieux l’explorer, ils prennent l’apparence des autochtones. Au hasard, Gurb choisit Madonna, et le voilà parti dans les rues de Barcelone. Et son camarade, le narrateur, n’entend plus parler de lui. Il décide donc de partir à sa recherche dans les rues de la capitale catalane car sans Gurb, pas de retour possible sur la planète natale. Tour à tour sous l’apparence de Gary Cooper, du duc d’Olivares ou de Pie XII, le narrateur observe ses nouveaux semblables et s’étonne, se méprend et comprend naïvement, souvent de façon mordante les travers de ces drôles d’humains.…