• Ikigami / 1 à 4 – Motorô Mase

    Ce pays s’est doté d’une « loi pour la sauvegarde de la Prospérité Nationale » par laquelle il envoie à la mort un certain nombre de jeunes gens, afin que le reste de la population redécouvre « la valeur de la vie ». A leur entrée à l’école, tous les enfants subissent la « vaccination de prospérité nationale ». Une seringue sur mille contient une capsule spéciale dont l’éclatement provoque la mort du sujet, à un moment programmé entre 18 et 24 ans. Il n’est alors informé de son destin que 24 heures avant l’instant fatidique. Une fois le préavis de mort ou Ikigami reçu, commence pour le récepteur la dernière journée de sa vie. » Le…