• La faim du loup – Stephen Marche

    Énième roman autour de l'ascension sociale d'une famille américaine dont on ne sait pourquoi les membres masculins sont frappés de lycanthropie. La couverture romantico-gothique est largement trompeuse.