• La seconde vie de d’Artagnan – Jean-Luc Marcastel

    On savait d’Artagnan homme d’aventures. En bon héros dumasien, il a beaucoup affronté et s’est sorti de bien des situations. Mais il ne s’attendait certainement pas, en devenant héros marcastelien, au sort qui l’attendait. Le voilà devenu simulacre, l’ombre de lui-même ou au moins sa projection rajeunie. Parce qu’on ne peut pas sans cesse échapper à ses poursuivants, d’autant moins quand ceux-ci ne sont plus humains, ça dépasse l’héroïsme. L’héroïsme dumasien. D’Artagnan revient à la vie dans une nouvelle France, où on se déplace en libellugences. On peut aussi remplacer un membre défaillant par un mécamembre, c’est la mode. C’est que quelques années auparavant, les Archanges sont venus en aide…

  • Le monde des Sinks – Jean-Luc Marcastel

    Et si la fantasy se trouvait sous nos pieds là, tout près… Plutôt que d’imaginer un autre monde, ailleurs dans le temps ou l’espace, Jean-Luc Marcastel choisit de se pencher sur un univers des plus riches et souvent méconnu : celui des insectes. Et si des hommes deux fois plus petits que des fourmis devaient survivre dans une prairie tout ce qu’il y a de plus ordinaire : qu’adviendrait-il d’eux et de la société, comment s’organiseraient-ils ? Vincent a bien compris la mission et il l’accepte : miniaturisé, il doit se rendre sur les lieux de « l’incident Janken » qui il y a vingt ans fut à l’origine de la disparition d’un village et de…

  • Le dernier hiver – Jean-Luc Marcastel

    Nous voici à nouveau plongés dans un monde post-apocalyptique qui n’a connu ni la bombe, ni la guerre, mais un climat détraqué et un ciel obscurci. Petit à petit, le ciel est devenu rouge, ne laissant pour toute saison qu’un éternel crépuscule. Il peut faire froid, très froid à Aurillac (on le savait déjà…), mais la neige omniprésente rend les températures quasi invivables. Les seuls à s’épanouir dans ce contexte sont les pins qui ne cessent de progresser et d’envahir les terres conquises de longue date par les Hommes. Jour et nuit, ceux-ci doivent se battre pour lutter contre l’invasion, non qu’ils n’aiment pas la nature, mais celle-ci présente certains…