• Aucun homme n’est une île – Christophe Lambert

    Tenter une uchronie sur la révolution castriste était un pari risqué. Fidel Castro a beau être toujours de ce monde, les Soviétiques, la guerre froide, c’est quand même de l’histoire ancienne. Aujourd’hui, on a les Islamistes, qui n’ont pas encore pris par la force un territoire occidental mais allez savoir… Heureusement, cette époque ne manque pas de héros, au premier rang desquels Che Guevara. Et surprise, Ernest Hemingway qui grâce à la magie du genre décide de ne pas se suicider et d’aller interviewer Castro sur place, en juillet 1961. Or figurez-vous que ce leader n’est pas en bonne position : suite à un débarquement américain parfaitement organisé, ses troupes ont…

  • Virus 57 – Lambert et VanSteen

    Si votre ado ne lit plus. Si vous avez envie de le scotcher avec un thriller prenant et bien construit : Virus 57 est fait pour vous, et pour lui. Tout commence par deux adolescents qui meurent de façon foudroyante un jour de canicule : pris de convulsions, ils vomissent du sang noir et tous ceux qui se trouvent autour meurent de même. Tommy Bannister, directeur adjoint du Center of Diseases Control ne tarde par à trouver le point commun entre les deux victimes : ils sont nés par inséminations artificielles du même donneur, un certain Gary Zaboly, disparu de la circulation depuis dix ans. Et ses descendants sont au nombre de cinquante-sept.…

  • La fille de mes rêves – Lambert & VanSteen

    La fille de ses rêves, Kamel, dix-sept ans, va peut-être enfin pouvoir mettre le grappin dessus. Même si c’est sa prof de français, largement plus âgée que lui. Car grâce à Real Dream, les rêves deviennent réalité : il n’y a qu’à se connecter pendant son sommeil pour concrétiser ses fantasmes grâce à un avatar. Kamel, débordé par ses hormones, cherche à conclure rapidement et monte un plan infaillible : échanger son avatar avec un type de la boîte où il fait un petit boulot le soir, pour avoir l’air plus mûr, plus crédible. La boîte en question, c’est justement Real Dream, et le type, le responsable de la sécurité…

  • La reine de vengeance – Christophe Lambert

    La reine Boadicée est une figure de la résistance à l’Empire romain. Elle devint reine de son peuple, les Icènes, au Ier siècle après Jésus-Christ aux confins de l’Empire, sur une île qu’on appelait alors la Bretagne et qui devint plus tard, la Grande-Bretagne. Boadicée, c’est un peu le Vercingétorix britannique. « Grande, terrible à voir et dotée d’une voix puissante. Des cheveux roux flamboyants lui tombaient jusqu’aux genoux, et elle portait un torque d’or décoré, une tunique multicolore et un épais manteau retenu par une broche. Elle était armée d’une longue lance et inspirait la terreur à ceux qui l’apercevaient. » écrivit Dion Cassius, l’historien romain, à son sujet. Christophe Lambert…