• Le passage – Sylvie Huguet

    Ce recueil de onze courtes nouvelles rassemble des textes ayant plus pour thème l’ailleurs que le passage proprement dit. Mais l’ailleurs en restant sur place, l’ailleurs dans sa tête, celui qui peut confiner à la folie.   Les protagonistes des nouvelles de Sylvie Huguet ne se satisfont pas de la médiocrité du monde. Pour échapper aux corps avachis, aux cités dortoirs, aux graffitis obscènes, certains ont la musique, d’autres la peinture. Toujours le rêve d’un ailleurs meilleur, comme cette femme de ménage fatiguée qui découvre qu’une toile ouvre « la porte d’un royaume qui lui était réservé depuis toujours » ou cet explorateur, narrateur de la nouvelle « Le sanctuaire », qui ne visite…

  • La spirale de Lug – Jonas Lenn

    Un curé des plus iconoclastes vient d’être assassiné. L’inspecteur Bardet, chargé de l’enquête, fait appel à John Coolter et Isidore Quincampoix. Les deux investigateurs de l’étrange se rendent sur place, dans la Sarthe. Après inspection de la bibliothèque du père Wallace, ils partent rapidement sur les traces des géants antédiluviens habitant aujourd’hui encore des mondes parallèles. Coolter et Quincampoix n’en sont pas à leur première enquête. L’Anglais loquace et le Français à lunettes sont tous deux membres de l’Institut d’Ethnocosmologie Appliquée qui a pour vocation « l’investigation rationnelle des phénomènes paranormaux liés aux diverses représentations cosmologiques humaines (hantises, mythimages, Chipougnes, abstractions mythogénétiques, attracteurs étranges, etc.) ».  Heureusement pour le commun des mortels…

  • La maison du vampire – George Sylvester Viereck

    Ernest Fielding, jeune écrivain ambitieux, est fasciné par Reginald Clarke, comme le furent avant lui le peintre Ethel Brandenbourg et Abel Felton, jeune garçon talentueux. Mais alors que ceux-ci ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes, le génie de Reginald Clarke brille plus que jamais sur New York et domine le monde artistique et culturel de ce début de 20ème siècle. Tout admiratif qu’il est, Fielding n’en est pas moins extrêmement surpris quand il entend Clarke lire sa nouvelle pièce de théâtre qui est exactement celle qu’il a mentalement écrit. Avec l’aide d’Ethel Brandenbourg, le jeune écrivain comprend peu à peu que Clarke appartient à cette sorte de vampires que l’on…