• Le secret de l’immortelle – Alma Katsu

    Avec ses roses rouges sur fond noir, Le secret de l’immortelle se présente comme un roman sentimental dont le titre laisse présager une version vampirique. Si amour il y a bien, on ne croise pas l’ombre d’un vampire, malgré un détour en terres roumaines. On peut donc présumer qu’Alma Katsu joue avec les codes d’un genre tellement revisité qu’il finira bien par en sortir exsangue lui aussi. Elle y ajoute les ingrédients d’un autre genre à la mode, l’érotisme ou plutôt la conduite immorale d’une jeune fille qui préfère le sexe au couvent. Allons bon. Lanny est la toujours jeune héroïne de ce roman. Luke Findley, de nos jours médecin…